Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 : à ne pas essayer de mettre le deuxième but face à Nantes, le RC Lens a perdu deux points

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Nord

Trois jours après leur victoire à Dijon (0-1), les Lensois ne sont pas parvenus à enchaîner à domicile face à Nantes, en match en retard de la huitième journée de championnat. Ils ont dû se contenter du partage des points (1-1), en étant un peu trop prudents sûrement...

Le RC Lens fait match nul 1 partout à domicile face à Nantes ce 25 novembre 2020
Le RC Lens fait match nul 1 partout à domicile face à Nantes ce 25 novembre 2020 © AFP - Jeroen Meuwsen

Finalement, les matches à domicile se suivent et se ressemblent pour les joueurs lensois. Tout comme contre Reims, il y a quinze jours, les joueurs de Franck Haise ont logiquement ouvert le score face à Nantes par Gaël Kakuta (1-0, 24e), au cours d'une première période qu'ils ont plutôt dominé. Mais comme face aux Champenois, les Sang et Or ont nettement baissé de rythme devant les Bretons, dés le retour des vestiaires.   

" Ce ne sont pas les mêmes matches", contestait Franchk Haise. Alors comment le coach lensois expliquait-il le manque d'efficacité de ses joueurs après la pause? "Il y a aussi un adversaire", lançait-il, comme pour les dédouaner un peu de cette nouvelle deuxième mi-temps en demi-teinte. La réponse était donc à chercher ailleurs... "Nous aurions peut-être dû aller chercher à mettre le deuxième", lançait Loïc Badé, beaucoup moins langue de bois que son entraîneur. "Au lieu de tout miser sur la défense."

Mais trois jours seulement après leur déplacement à Dijon, les Sang et Or en avaient-ils seulement les moyens? Pour insuffler un peu de fraîcheur à son équipe, Franck Haise avait pourtant procédé à plusieurs changements  au sein de son onze de départ. Clément Michelin et Massadio Haidara étaient de retour, tandis que Facundo Medina était laissé au repos tout comme Seiko Fofana. Gaël Kakuta et Ignatus Ganago retrouvaient aussi une place de titulaire, après avoir été ménagé contre Dijon, ne jouant en Bourgogne que le dernier quart d'heure. 

"Notre première période a été pathétique", apportait comme élément susceptible d'expliquer la deuxième période des Lensois. "Avec aussi peu de mouvements, on ne pouvait rien espérer. C'est même un miracle que l'on ne soit mené que 1-0 à la pause".  De quoi confirmer les regrets de Loïc Badé mais aussi de mieux comprendre la réaction des Canaris en seconde-mi-temps.

Les Nantais devaient tout de même patienter jusqu'à la fin de la rencontre pour égaliser. Jonathan Gradit commettait une faute sur le très remuant Kolo Muendi. Monsieur Batta n'hésitait pas et désignait le point de penalty. Jean-Louis Leca stoppait la tentative de Touré mais le penalty était à retirer après intervention de la VAR. Jean-Leca avait quitté sa ligne, avant même la frappe du milieu nantais. Dés l'arrêt de jeu suivant, Yannick Cahuzac déposait une réserve technique, mais qui a bien peu de chance d'aboutir. "C'est purement symbolique", justifiait Franck Haise après la rencontre. "Mais si on fait retirer tous les penaltys pour deux centimètres, plus beaucoup de gardien vont en arrêter!" Sur sa seconde tentative, Touré trompait Leca (1-1, 80e).  

Les Lensois empochent néanmoins un point supplémentaire dans leur course au maintien et pointent désormais à la huitième place du classement de Ligue 1 avec 18 points. Leur plus grosse satisfaction reste cependant d'être toujours invaincus à domicile, après 11 journées de championnat. Et ce n'est pas leur match en retard face à l'OM qui y changera quelque chose...  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess