Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : les confidences de Jérémy Pied

mercredi 16 décembre 2015 à 22:33 Par Jean-Baptiste Marie, France Bleu Azur

Poussé vers la sortie l'été dernier, Jérémy Pied est aujourd'hui un titulaire indiscutable à l'OGC Nice. Formé à Lyon, le milieu offensif a reculé pour découvrir le poste de défenseur latéral. Sa mise à l'écart, son retour, sa saison, son avenir. Jérémy Pied se confie.

Jérémy Pied en conférence de presse avec Guingamp la saison dernière.
Jérémy Pied en conférence de presse avec Guingamp la saison dernière. © Maxppp

Une carrière de footballeur est faite de hauts et de bas. Et parfois, les montagnes russes, on les gravit dans un même club. C'est ce qui est arrivé à Jérémy Pied à l'OGC Nice. A son arrivée à l'été 2012, appelé par Claude Puel son ancien entraîneur à l'Olympique Lyonnais, Jérémy Pied est très souvent titulaire durant sa première saison niçoise. Il contribue, avec l'équipe, à placer le club au pied du podium (4e). L'OGC Nice retrouve ainsi la coupe d'Europe.

Sa deuxième saison (2013-2014) sur la Côte d'Azur est plus compliquée, souvent blessé, Pied peine à enchaîner les matches et perd confiance. Son prêt à Guingamp, la saison dernière , lui fait le plus grand bien. Titulaire indiscutable de l'équipe de Jocelyn Gourvenec, il regoûte à l'Europe. L' Avant sortira en 16e de finale face au Dynamo Kiev.

Été 2015 : sur le départ

A son retour de Bretagne, Jérémy Pied est clairement poussé vers la sortie. Les dirigeants du Gym veulent se séparer du joueur. Il n'entre plus dans les plans de son entraîneur. Absent des stages, le milieu niçois reste professionnel et se donne à fond à l'entraînement et lors des faibles minutes qui lui sont offertes en matches amicaux.

Et puis arrive la troisième journée de Ligue 1. Le 22 août dernier, la nouvelle recrue Maxime Le Marchand se blesse. Claude Puel n'a plus de latéraux. Il décide de lancer Jérémy Pied dans le grand bain. Il n'avait plus porté le maillot du Gym depuis plus d'un an.

Jérémy Pied : " Je suis fier du parcours cette saison "

Un nouveau poste sur le terrain : défenseur latéral

Jérémy Pied lors de sa première titularisation de la saison face à Caen. - Maxppp
Jérémy Pied lors de sa première titularisation de la saison face à Caen. © Maxppp

Jérémy Pied dispute donc ce match face au Stade Malherbe de Caen à une surprenante position sur la pelouse. Le milieu offensif recule d'un cran et se retrouve latéral droit. Une surprise pour le public, les suiveurs du Gym, mais pas pour Claude Puel qui l'essayait depuis plusieurs jours à ce poste à l'entraînement.

Jérémy Pied impressionne alors qu'il découvre pourtant son nouveau rôle. Travailleur acharné, pro, le néo-défenseur confirme les matches suivants devenant ainsi un titulaire indiscutable dans cette équipe niçoise version 2015-2016.

Jérémy Pied : " Mon retour dans l'équipe je le dois à ce nouveau poste "

" Le coach a été honnête avec moi en me disant que je ne faisais pas partie de ses plans." Jérémy Pied.

Très apprécié par les supporters niçois, Jérémy Pied entretient une relation particulière avec son entraîneur. Puel a été son coach à Lyon. Il l'a fait débuter avec l'OL en Ligue 1. Mais depuis son retour sur la Côte d'Azur, les échanges entrent les deux hommes sont rares.

Claude Puel lui fait savoir qu'il n'entre plus dans ses plans. "Mais il a été honnête avec moi, explique Pied. Il ne m'a jamais empêché de me battre, de me donner à fond à l'entraînement et de gagner ma place."

Jérémy Pied évoque sa relation avec Claude Puel.

Pied sur le marché des transferts ?

Jérémy Pied (à gauche) avec Valentin Eysseric lors de son arrivée à Nice en 2012 - Maxppp
Jérémy Pied (à gauche) avec Valentin Eysseric lors de son arrivée à Nice en 2012 © Maxppp

En fin de contrat en juin prochain, Jérémy Pied sera bientôt libre de signer dans le club qu'il veut. "Je préfère rester discret que ça soit pour ailleurs ou pour le Gym, explique le joueur qui se trouve pour la première fois de sa carrière dans cette situation contractuelle. Après, moi je suis ouvert à la discussion."

Le natif de Saint-Égrève dans l'Isère assure que toutes les options sont envisageables : prolonger à Nice, partir dans un autre club français ou à l'étranger (en Angleterre ?).

Jérémy Pied : "Ma polyvalence est un atout pour la suite de ma carrière"

Objectif équipe de France

Ces dernières semaines l'ensemble de l'équipe de Claude Puel a été mis en lumière. Ben Arfa évidemment, mais aussi les milieux Seri, Koziello et Mendy. Jérémy Pied n'est pas en reste. Son replacement en latéral droit suscite l'intérêt. Est-ce le cas chez Didier Deschamps ? Pied, lui, reste modeste et préfère attendre.

Jérémy Pied : "L'équipe de France ? Un objectif comme tous joueur"

L'avis du coach

Reconnu pour ses qualités de formateur, l'entraîneur général du Gym parle librement du replacement de Jérémy Pied en défense. Oui, Claude Puel ne comptait pas sur lui. Mais non, la porte n'était pas fermée à un retour de l'ancien Lyonnais. "C'est un poste qui lui va bien, assure le coach. Je pense qu'il peut aller beaucoup plus haut dans ce rôle là. " 

Puel est même élogieux envers son joueur. "C'est un exemple"  lâche-t-il. A tel point qu'il comptait lui confier le brassard de capitaine en Coupe de la Ligue à Guingamp. Il l'aurait autant mérité qu'Hatem Ben Arfa ce soir là sous-entendait le technicien azuréen en dévoilant l'information à la presse.

Claude Puel : "Jérémy ne faisait plus partie de mes plans"

Claude Puel : "Jérémy est un exemple"

NICE-MONTPELLIER (19e Journée de Ligue 1) à suivre EN DIRECT sur France Bleu Azur, vendredi soir dès 20h. Coup d'envoi du match à 20h30.