Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Ligue 1 : résultats, classement et calendrier

Ligue 1 : les enjeux du sprint final de la saison 2017-2018

vendredi 27 avril 2018 à 16:06 - Mis à jour le vendredi 27 avril 2018 à 9:30 Par Germain Arrigoni, France Bleu

Alors que la 35e journée de Ligue 1 a débuté ce vendredi et que le PSG est déjà officiellement sacré, francebleu.fr fait le point sur la course à la place de dauphin, au podium, à l'Europe et la lutte pour le maintien. A vos pronostics !

Suspense à tous les étages en cette fin de saison de Ligue 1
Suspense à tous les étages en cette fin de saison de Ligue 1 © Maxppp -

A l'issue de la 34e journée de Ligue 1 qui s'est jouée le week-end dernier, les écarts qui se sont creusés sont-ils  définitifs avant la fin de la saison le samedi 19 mai prochain ? Derrière le PSG déjà mathématiquement sacré champion de  France, quelles sont les équipes qui peuvent encore prétendre à la deuxième place et au podium ?  

Quelle sont celles qui visent l'Europe et celles qui jouent leur survie dans l'élite alors qu'il reste quatre journées à  disputer et 12 points maximum à empocher? Francebleu.fr fait le point.  

Rappel : la victoire vaut 3 points, le match nul 1 point et la défaite 0.  

Monaco, Lyon, Marseille : qui sera dauphin et sur le podium ?  

Paris (1er, 90 points) a déjà plié le championnat en raflant le titre au Parc des Princes après avoir surclassé Monaco,  tenant du titre, lors de la 33e journée (7-1). Le club de la capitale vise le record de victoires sur une saison (30) et  le record de points (96) et, pourquoi pas, passer la barre des 100 points. 

Monaco (2e, 70 points) est l'actuel dauphin du PSG. L'ASM a vu son matelas d'avance se réduire comme peau de chagrin après  deux revers de rang lors des deux dernières journées face à Paris (7-1) et à Guingamp (3-1). Aussi, la différence de buts  des hommes de Leonardo Jardim a diminué (+35). 

Lyon (3e, 69 points) et Marseille (4e, 69 points) lorgnent sur la 2e place qui n'est plus qu'à un point. Avantage à l'OL  qui possède un meilleur goal-average des trois équipes (+39) devant l'ASM (+35) et l’OM (+31).  De son côté, l'Olympique de Marseille a un calendrier plus chargé avec une demi-finale à conclure en Ligue Europa avec pourquoi pas une finale européenne à jouer. 

Pour rappel, les équipes qui termineront premier (Paris) et deuxième seront directement qualifiées pour la phase de  groupes de la Ligue des Champions la saison prochaine. La troisième devra disputer un tour préliminaire et un barrage pour espérer jouer la plus prestigieuse des compétitions européennes.   

  • Le calendrier de Paris : reçoit Guingamp, va à Amiens, reçoit Rennes, va à Caen 
  • Le calendrier de Monaco : reçoit Amiens, va à Caen, reçoit Saint-Etienne, va à Troyes
  • Le calendrier de Lyon : reçoit Nantes, reçoit Troyes, va à Strasbourg, reçoit Nice 
  • Le calendrier de Marseille : va à Angers, reçoit Nice, va à Guingamp, reçoit Amiens   

Cinq équipes encore en course pour l'Europe 

Derrière la course au podium, six équipes se tiennent en cinq points pour une place en Ligue Europa. Pour rappel, la 4e et 5e place donnent le droit de disputer la Ligue Europa. Si Paris remporte la Coupe de France face aux Herbiers le 8 mai, la  6e place sera également qualificative (sinon, ce sera le club vendéen qui disputera la "petite" Coupe d’Europe).  

S'il ne peut plus atteindre le podium ni même le pied, Nice (5e, 50 points) semble le mieux placé pour décrocher une place en Ligue Europa. L'OGC Nice devra faire le plein de points face aux "petits" Strasbourg et Caen pour éviter une mauvaise surprise contre Marseille et Lyon.

Après une premier partie de saison catastrophique, qui aurait parié voir Saint-Etienne (6e, 49 points)  se mêler à la course à L'Europe ? Après un mercato d'enfer (Debuchy, M'Vila et Ntep) et l'arrivée sur le banc de Gasset, les Verts pourraient bien retrouver la musique de la (petite) Coupe d’Europe. L'ASSE devra carburer à Geoffroy-Guichard d'autant qu'elle possède le moins bon goal-average des équipes prétendantes aux places européennes. Les Verts se sont imposés vendredi soir 1-0 à Montpellier.

Rennes (7e, 48 points), si près si loin ? Avec un calendrier pas évident face à des candidats au maintien et au leader parisien, le Stade Rennais pourrait bien de nouveau connaître une saison sans parfum européen.

Même son de cloche du côté de Montpellier (8e, 46 points). Le MSHC affronte trois candidats directs : Sainté, contre qui les Montpelliérains ont été battus 1-0 , Nantes et Rennes. Dur dur d'y croire mais la défense de fer héraultaise (2e du championnat drrière Paris) pourrait faire la différence.

Enfin Nantes (9e, 46 points). Les Canaris partent de loin mais ont un programme négociable : après un déplacement compliqué à Lyon, les hommes de Claudio Ranieri devront faire un sans-faute face à un adversaire direct (Montpellier) et deux équipes qui seront en roue libre : Angers et Strasbourg, qui devraient rapidement assurer leur maintien.

  • Le calendrier de Nice :  va à Strasbourg, va à Marseille, reçoit Caen, va à Lyon
  • Le calendrier de Saint-Etienne :  va à Montpellier, reçoit Bordeaux, va à Monaco, reçoit Lille
  • Le calendrier de Rennes :  reçoit Toulouse, reçoit Strasbourg, va à Paris, reçoit Montpellier
  • Le calendrier de Montpellier : reçoit Saint-Etienne, va à Nantes, reçoit Troyes, va à Rennes
  • Le calendrier de Nantes : va à Lyon, reçoit Montpellier, va à Angers, reçoit Strasbourg

Sauf revirement de situation, si certaines équipes semblent hors course pour l'Europe (Guingamp, Bordeaux et Dijon) et d'autres ont le maintien quasi en poche  (Amiens, Angers), il reste encore du suspense en bas de tableau.   

Metz et Lille déjà condamnés, Troyes en ballottage ?

Comme la saison passée, seules les deux dernières formations sont automatiquement reléguées. La 18e s'offre un match de  barrage face à une équipe de Ligue 2.  

Lille-Metz, c'est le 19e (29 points) contre le 20e (26 points) qui s'affrontent ce week-end. Rien de définitif, mais il y aura un parfum de Ligue 2 samedi soir, l'objectif raisonnable, sinon annoncé, des deux clubs étant d'accrocher au moins la place de barragiste.  

Lanterne rouge presque toute la saison, les Grenats peuvent encore croire au maintien. Un exploit à venir ? Le club mosellan a avec quatre finales dont trois matches face à des adversaires qui n'ont plus grand-chose à jouer : Angers, Amiens et Bordeaux.

Pour rappel, le LOSC a une épée de Damoclès suspendue au dessus de son avenir : le club nordiste a été rétrogradé en Ligue 2 à titre conservatoire par la DNCG.Le LOSC pourrait se retrouver dans l’obligation de vendre ses joueurs les plus chers pour espérer sauver le club d’une relégation même en cas de maintien sur le terrain.

C'est actuellement Troyes (18e, 29 points) qui l'occupe, avec des chances de la conserver en recevant Caen (15e, 37 points).  Attention pour l'ESTAC de prendre des points avant un final de folie face à des grosses cylindrées : Lyon, Montpellier et Monaco...

Devant les trois derniers de la classe s'est créé un petit gouffre, Toulouse (16e, 34 points) et Strasbourg (17e, 34 points) possédant cinq points d'avance sur la zone rouge. Et ce ne sera pas évident de creuser l'écart pour eux, confrontés à des candidats à la petite Europe : les Alsaciens accueilleront Nice samedi tandis que le Téfécé défiera Rennes. Le TFC a pour lui une meilleure différence de buts qui pourrait faire la différence au moment de compter les points.

  • Le calendrier de Toulouse :  va à Rennes, reçoit Lille, va à Brdeaux, reçoit Guingamp
  • Le calendrier de Strasbourg :  reçoit Nice, va à Rennes, reçoit Lyon, va à Nantes
  • Le calendrier de Troyes :  reçoit Caen, va à Lyon, va à Montpellier, reçoit Monaco
  • Le calendrier de Lille : reçoit Metz, va à Toulouse, reçoit Dijon, va à Saint-Etienne
  • Le calendrier de Metz : va à Lille, reçoit Angers, va à Amiens, reçoit Bordeaux
  - Visactu
© Visactu -

Écoutez en direct le match de l'équipe de votre choix avec les commentaires de France Bleu

Le classement

L'actualité de votre équipe

Le calendrier de la saison en détail