Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : les Girondins de Bordeaux chutent à domicile contre Monaco (0-2)

samedi 28 octobre 2017 à 21:30 Par Damien Gozioso, France Bleu Gironde

Première défaite à domicile depuis février pour les Girondins de Bordeaux, battus par le champion de France Monaco. C'est une nouvelle occasion ratée de se rapprocher du podium.

Malcom, trop seul face au bloc monégasque.
Malcom, trop seul face au bloc monégasque. © Radio France - Justine Hamon

Bordeaux, France

Visiblement, la "cartouche" administrée par le coach Jocelyn Gourvennec cette semaine n'a pas suffit aux Bordelais. Si dans l'engagement ses joueurs ont plus répondu présent qu'au Havre face à Amiens, un manque de précision dans les trente derniers mètres et plus globalement peu d'inspiration de la part du trio offensif ont plombé la copie girondine.

Jocelyn Gourvennec : "Il y aura des jours meilleurs avec cet état d'esprit"

Le coach tient à relativiser cette défaite : "Il y a le résultat qui est négatif, une défaite chez nous cela faisait longtemps que ce n'était pas arrivé. Mais dans le contenu on a retrouvé une équipe et de l'intensité. Je trouve qu'on a fait une première mi-temps pleine et après la différence s'est faite sur les coups pour être décisif : on a des oublis sur les deux buts en huit minutes (Baldé à la 57e et Lemar à la 65e, NDLR) et on le paye cher. Après je trouve qu'on n'a pas lâché, on a en ce moment visiblement moins de réussite, et dans ces moments il faut faire le dos rond pour inverser la tendance, mais dans l'état d'esprit et le travail les joueurs y sont et le mieux passera forcément par-là. Il y aura forcément des jours meilleurs avec cet état d'esprit.".

Benoit Costil : "On est dans une période difficile"

Le gardien des Girondins ne veut pas dramatiser, de la frustration oui, une crise non : "Il y a beaucoup de déception, après Guingamp j'avais dit qu'on connaitrait des périodes difficiles, et bien c'est une période difficile. On connaitra d'autres bonnes périodes, mais ça passe par une seule chose, le travail. Il faut garder confiance et avancer, quelque soit l'adversaire. En interne je ne vois pas de crise, il y a juste de la déception, de la frustration et la volonté de mieux faire. Repartir de l'avant et tout mettre en œuvre pour aller gagner à Rennes, ce sera aussi un match difficile, comme le sont les 38 journées".