Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 - Les Girondins de Bordeaux lâchent encore des points à domicile

-
Par , France Bleu Gironde

Le Matmut Atlantique ne réussit décidément pas aux Girondins de Bordeaux, incapables d'y décrocher la victoire en championnat depuis début décembre. Le nul contre Nice (1-1) ne suffit pas : à force de lâcher des points, les Bordelais décrochent au classement.

Le défenseur Pablo est sorti blessé.
Le défenseur Pablo est sorti blessé. © AFP - ROMAIN PERROCHEAU

"Ce qui est dommage, c'est de ne pas réussir à gagner ces matchs-là pour se remettre dans le bon wagon et se donner la chance de jouer une fin de saison sympa." Benoît Costil, s'il ne s'alarme pas, reste lucide : en concédant un nouveau nul sur son terrain contre Nice (1-1), Bordeaux a encore raté une occasion de basculer dans la première partie de tableau. Un point, s'il vaut mieux que la défaite, ne suffit plus pour rester au contact des meilleures équipes. Les Girondins sont désormais à 10 points de Lille, 4ème. 

Pouvoir aller disputer quelque chose et ne pas avoir une fin de saison un peu chiante à jouer - Benoît Costil

Les points lâchés en route, contre Dijon et Nice à domicile, Brest à l'extérieur, vont peut-être coûter cher quand viendra la fin de saison. Or, les Girondins veulent rester ambitieux, pour "pouvoir aller disputer quelque chose et ne pas avoir une fin de saison un peu chiante à jouer" dit Benoît Costil. Qui veut certainement éviter le scénario de la saison précédente, terminée dans le ventre mou.

Benoît Costil : "Il n'y a rien de fini"

"On le sait, que la régularité à domicile est primordiale" poursuit le gardien et capitaine girondin. "Malheureusement, des matchs nuls, ça ne fait pas beaucoup avancer et derrière (...) vous êtes condamné à gagner à l'extérieur, ce qui est encore moins simple." De ce côté, les Bordelais s'en sortent plutôt bien : si seuls les points à l'extérieur comptaient, ils seraient dans la première moitié du classement. Mais les matchs à domicile les plombent.

Un blocage à domicile ? "C'est un peu anecdotique" assure Rémi Oudin

Bordeaux n'a pas connu la victoire à domicile en Ligue 1 depuis le 3 décembre et le carton (6-0) contre Nîmes. Rémi Oudin n'était alors pas encore Girondin. Mais pour lui, rien ne cloche avec le Matmut Atlantique. "Pas de stress du tout, au contraire, parce qu'on y a nos supporters. Mais c'est un peu anecdotique de ne plus gagner ici, à domicile ou à l'extérieur, on a toujours nos supporters qui poussent." Contre Nice, le scénario n'a simplement pas tourné en faveur des Bordelais, estime l'attaquant.

Rémi Oudin : "On se fait avoir sur un centre"

S'ils sont bien restés en place pendant toute la première période, les Girondins ont eu un trou d'air en seconde mi-temps. Nice en a profité pour égaliser par l'ex-Bordelais Adam Ounas (57e, 1-1). Le coach Paulo Sousa préfère se montrer positif et se satisfaire de "la mentalité" de ses joueurs. Pour le négatif, Pablo est sorti blessé à la demi-heure de jeu, touché au genou. Plus de peur que de mal en revanche pour Toma Basic, auteur d'une grosse prestation et passeur décisif : "ça fait mal mais je vais bien" a assuré le milieu de terrain, qui a reçu un coup. Il devrait pouvoir tenir sa place à Saint-Etienne, chez des Verts mal en point, lors de la prochaine journée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess