Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 : les Girondins de Bordeaux surclassent Nîmes (2-0) grâce à l'expérience de Briand et Ben Arfa

-
Par , France Bleu Gironde

Grâce à l'expérience de Jimmy Briand et d'Hatem Ben Arfa, les Girondins de Bordeaux l'ont emporté (2-0), ce dimanche à domicile, sur un Nîmes Olympique trop inégal. Deux buts en deux minutes dont le 100e but inscrit par Jimmy Briand en Ligue 1. Mais attention aux errances dans la défense bordelaise.

Jimmy Briand et Rémi Oudin, les deux buteurs bordelais ce dimanche soir face à Nîmes (2-0)
Jimmy Briand et Rémi Oudin, les deux buteurs bordelais ce dimanche soir face à Nîmes (2-0) © AFP - Thibaud Moritz

Les deux joueurs les plus vieux de la feuille de match girondine ont tous les deux débloqué la situation pour une victoire 2-0 face au Nîmes Olympique, ce dimanche après-midi au Matmut Atlantique. Les Girondins restent donc invaincus à domicile grâce à Jimmy Briand, 35 ans, qui réalise un but sur penalty (80') et une passe décisive pour Rémi Oudin sur le deuxième but (82'). Un penalty obtenu par Hatem Ben Arfa, 33 ans au compteur mais qui peut toujours compter sur un coup de rein intact et une technique hors du commun. Entouré de quatre Nîmois, il accélère et finit par se faire bousculer dans la surface de réparation.

Au bout de 30 minutes, j'aurais pu changer quatre ou cinq joueurs - Jean-Louis Gasset

Deux buts, en deux minutes, arrachés au terme d'une partie bien terne dans laquelle les Girondins de Bordeaux ne sont véritablement rentrés que lorsque l'entraîneur Jean-Louis Gasset a tapé du poing sur la table. À la 40e minute de jeu, le coach bordelais sort Nicolas de Préville et Otavio pour faire entrer Rémi Oudin et Yacine Adli. "Au bout de 30 minutes, j'aurais pu changer quatre ou cinq joueurs", a avoué Jean-Louis Gasset en conférence d'après-match. Les deux milieux ont été remuants pendant le reste de la rencontre. Sans cela, les Marine et Blanc auraient probablement cédé sous le pressing des "Crocos" qui se montraient de plus en plus insistants et qui voulaient terminer cette première période avec un avantage au score.

Un manque de concentration

Les Girondins ont peiné dans l'animation offensive dans la première demi-heure mais la défense n'a pas montré la plus grande sérénité. À plusieurs reprises, les joueurs de Jean-Louis Gasset se sont relâchés en perdant et en offrant des ballons dans l'axe à leur adversaire du soir.

Un défaut qu'il faudra vite rectifier car ce genre de lacune sera immédiatement sanctionné face aux grosses écuries de Ligue 1. Le calendrier des Girondins de Bordeaux est d'ailleurs chargé avec un déplacement compliqué à Monaco, dimanche prochain et deux autres déplacements à Rennes, puis à Paris, à la mi-novembre.

Le 100e but de Jimmy Briand

Avec ce penalty transformé, l'attaquant français a inscrit son 100e but en Ligue 1 et il l'a fêté avec ses coéquipiers à la fin du match, sur la pelouse. Les joueurs bordelais ont tous porté un tee-shirt "Bravo Jimmy". L'ancien international a même reçu un texto d'un autre illustre girondin, Sylvain Wiltord : "Il m'a envoyé un message et il est bloqué à 96 buts en Ligue 1. Il m'a félicité en me disant qu'il aurait aimé en marquer 100. Je suis très fier de ça."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess