Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : les infos avant Nîmes Olympique - Stade Brestois

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Dernière rencontre avant la trêve internationale pour le Stade Brestois, septième de Ligue 1 et invaincu. Samedi, pour la quatrième journée, Brest se rend à Nîmes, un concurrent pour le maintien dont le compteur de points vient juste de s'ouvrir.

Irvin Cardona, natif de Nîmes
Irvin Cardona, natif de Nîmes © Maxppp - Nicolas Créach / Le Télégramme

Brest, France

C'est un match qui vaut cher. Brest se rend à Nîmes, ce samedi, pour la quatrième journée de Ligue 1. Comme les Brestois, les crocos cherchent à assurer leur maintien le plus rapidement possible. A l'inverse des Brestois, ils n'ont pas encore gagné et voient dans la réception d'un promu l'occasion de le faire enfin.

Encore des retouches en défense centrale ?

Comme la semaine dernière, le Stade Brestois va peut-être devoir retravailler sa charnière centrale. Axial droit contre Reims, Brendan Chardonnet pourrait jouer axial gauche à Nîmes puisque Denys Bain est incertain après avoir reçu un coup  à la cheville mercredi.

Il ferait équipe avec Jean-Charles Castelletto qui a repris lundi après son absence lors de la troisième journée. "Je fais confiance aux garçons qui rentrent. Brendan a fait une bonne rentrée, ça s'était très bien passé avec Denys. On avait une certaine stabilité avec Denys à gauche" a commenté Olivier Dall'Oglio.

Kevin Mayi est arrêté ce jeudi puisque l'attaquant ressent une douleur aux adducteurs, mais son état n'inspire pas d'inquiétude.

Plus que cinq jours pour le mercato

Le mercato se referme lundi soir, et Brest est toujours à la recherche d'un quatrième défenseur central, et d'un joueur offensif.

Sur la question du défenseur central (à écouter ci-dessous) Olivier Dall'Oglio se montre optimiste.

Olivier Dall'Oglio : "A ce poste, on n'a pas de joueurs polyvalents comme au milieu. Ce qu'on ne veut pas  faire, c'est prendre un joueur par défaut. Je suis plutôt optimiste, mais le football m'a appris certaines choses. Si on doit tenir à trois, on tiendra à trois."

Le joueur offensif sera donc Alexandre Mendy. Le prêt n'a pas encore été confirmé mais Olivier Dall'Oglio a confirmé compter sur l'ex-Niçois, Bordelais et Guingampais. "On cherchait un attaquant axial, avec un peu plus d'expérience. Il peut jouer en appui, il est solide, a des aptitudes physiques intéressantes, et il peut jouer dos au but. Il peut aussi prendre la profondeur."

L'animation offensive revue à la vidéo

En plus de leur entraînement, ce jeudi, le Stade Brestois a eu droit à une séance vidéo axée sur l'animation offensive. Même s'il a réussi à faire pencher le match contre Reims en sa faveur, il a eu bien du mal à se créer des occasions.

"Il manque quelques automatismes, pas grand chose, selon Olivier Dall'Oglio. Des détails, la justesse des appels, le timing entre les uns et les autres. Attaquer se fait en harmonie, que tout le monde parle le même langage en même temps, comme ça a été fait sur le but de Reims." Un paramètre important d'autant  que Nîmes récupère sa charnière titulaire après un match de suspension."

Deux crocos chez les Brestois

Olivier Dall'Oglio est né dans le Gard. Il a passé cinq saisons comme éducateur à Nîmes Olympique. Et Irvin Cardona affronte le club de sa ville natale qui a essayé de l'attirer durant l'été. Samedi, l'attaquant brestois jouera devant sa famille. "Il faut dépassionner le truc. Quand des joueurs jouent devant la famille, ils veulent démontrer rapidement certaines choses surtout quand on a l'impatience de la jeunesse", conclut l'entraîneur de Brest.

Choix de la station

France Bleu