Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Toute l'actualité de la Ligue 1

Ligue 1 : le programme et le classement de la 11e journée

vendredi 26 octobre 2018 à 17:19 - Mis à jour le lundi 1 octobre 2018 à 8:09 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Dix matchs sont au programme de cette 11e journée de Ligue 1. Au programme notamment, le clasico OM-PSG dimanche.

Kylian Mbappé, attaquant du PSG
Kylian Mbappé, attaquant du PSG © AFP - FRANCK FIFE

Dix matchs sont au programme de cette 11e journée de Ligue 1. Au programme notamment, le clasico OM-PSG dimanche.

Écoutez le match de votre équipe sur France Bleu

OM-PSG, le clasico

L'OM et le PSG se retrouvent dimanche au Vélodrome. Avec un suspense qui peine à exister : le PSG n'a plus perdu lors d'un "Classique" depuis novembre 2011 et a gagné tous ses matches en Ligue 1 cette saison. La bande à Neymar et Kylian Mbappé marche sur le championnat, à une vitesse moyenne de 3,7 buts marqués.Et l'OM a toujours tendance à craquer contre les gros : défaites 4 à 2 contre Lyon et 3-0 à Lille cette saison. 

Marseille avait bien battu Monaco (3-2), mais c'était la saison pour le faire avec une ASM à la 19e place actuellement. Pour couronner le tout, Adil Rami et Dimitri Payet se sont invectivés sur la pelouse en fin de match jeudi soir. "Voir des joueurs s'engueuler, ça prouve au moins qu'il y a une réaction", a dédramatisé Garcia. Mais comme il le dit, "il faut relever la tête, c'est déjà dimanche, un gros adversaire, il va falloir montrer largement autre chose".

Thierry Henry veut rester optimiste

Thierry Henry, dans son nouveau costume d'entraîneur de Monaco, a commencé par un revers en championnat à Strasbourg (2-1), puis a enchaîné avec un nul en Ligue des champions à Bruges (1-1). Qu'en sera-t-il samedi, pour ses grands débuts chez lui, à Louis II face à Dijon ? Jean Petit (69 ans), qui a fait toute sa carrière de joueur puis d'entraîneur adjoint et de dirigeant à l'ASM, voit la suite avec optimisme, comme il l'a confié à l'AFP. Même si ce n'est pas dans l'immédiat. "Thierry va remonter tout ça. Il y a les blessés, toutes sortes de difficultés, mais j'espère que tout le monde retrouvera son niveau, que les blessés reviendront, et à partir de décembre, si un ou deux joueurs viennent en renfort, la voie sera plus facile pour lui".

Autre club français en Ligue des champions, Lyon a encaissé 10 buts en quatre matches toutes compétitions confondues en octobre. Les Lyonnais promettent, à l'image de Lucas Tousart, qu'ils vont y remédier. "Nous avons fait de la vidéo et, durant l'entraînement, nous avons travaillé l'animation défensive, la protection du but et le fait de coulisser tous ensemble" a-t-il assuré à l'AFP.Le style rugueux d'Angers ne laissera pas de droit à l'erreur.

Lille et Montpellier sur le podium 

Loin des clubs européens médiatisés, le LOSC et le club de l'Hérault vivent un début de saison idyllique sur le podium.  Les Lillois reçoivent Caen samedi pour tenter de consolider leur 2e place et un 16e de finale de Coupe de la Ligue à Strasbourg mardi.

De son côté, Montpellier se déplace à Toulouse. Un match qui s'annonce particulier pour Andy Delort, prêté à Montpellier par le club de la Ville Rose. Et s'il devait repartir là-bas ? "Cela serait vraiment difficile de retourner à Toulouse. Cela ne s'est pas mal passé, mais l'état d'esprit n'est pas le même qu'à Montpellier. Ce club ne me correspondait pas", a-t-il expliqué à l'AFP.

Les résultats 

L'actualité de votre équipe