Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Toute l'actualité de la Ligue 1

Ligue 1 : le programme de la 37e journée

vendredi 11 mai 2018 à 16:28 Par Germain Arrigoni et Viviane Le Guen, France Bleu

Marseille, qui a obtenu que son match à Guingamp soit avancé à vendredi pour préparer sa finale d'Europa League mercredi prochain, donne le coup d'envoi de cette 37e journée de Ligue 1 ce vendredi à 20h45. Neuf autres matchs sont prévus samedi. France Bleu fait le point sur les principaux enjeux.

Dimitri Payet célèbre son but durant le match opposant l'OM à Nice au Vélodrome à Marseille le 6 mai 2018.
Dimitri Payet célèbre son but durant le match opposant l'OM à Nice au Vélodrome à Marseille le 6 mai 2018. © AFP - Boris HORVAT

Marseille se déplace à Guingamp en ouverture de la 37e journée de Ligue 1 ce vendredi.  L'OM, qui dispute mercredi la finale de l'Europa League, a l'occasion de s'emparer au moins provisoirement de la 2e place du classement. La tâche ne sera pas aisée pour les marseillais, privés de Rolando, d'Adil Rami et de leur patron, Luiz Gustavo. Samedi se disputeront simultanément les neuf autres rencontres de cette avant-dernière journée de la saison.

Écoutez en direct le match de l'équipe de votre choix avec les commentaires de France Bleu

Un dernier effort pour Monaco

Monaco (3e) attaque cette 37e journée à un petit point de l'OL (2e). Le club de la Principauté accueille Saint-Etienne, qui vise de son côté la C3 et voudra se rattraper de son récent faux-pas (défaite à domicile 3-1 face à Bordeaux). Si l'ASM a perdu sa 2e place fin avril, elle est restée dans la course en allant gagner à Caen (2-1) le week-end dernier. Leonardo Jardim récupère un joueur par ligne, de retour de suspension (Jemerson, Fabinho et Diakhaby), alors que Falcao devrait être sur le banc.

Nice a un coup à jouer dans la course à la Ligue Europa

La course aux 5e et 6e places synonymes de petite Europe est serrée, avec cinq équipes en cinq points. Mais samedi soir, il peut y avoir des qualifications scellées ou des illusions perdues.

En attendant, c'est Nice (7e) qui a l'occasion de faire la bonne opération au vu du programme: le Gym reçoit Caen, qui présente la pire attaque à l'extérieur (9 buts), alors que ses deux concurrents qui le devancent, Rennes (5e) et Saint-Etienne (6e), se rendent à Paris et Monaco. Nice doit par ailleurs absolument engranger des points avant d'aller à Lyon lors de la dernière journée. Son attaquant star Balotelli, pressenti sur le départ, voudra sans doute briller pour ce qui serait sa dernière apparition devant les supporters niçois.

Mais cette 37e journée est aussi l'occasion pour deux équipes qui semblaient avoir lâché prise de renouer avec le rêve européen : Montpellier (8e) et Bordeaux (9e) reçoivent des mal classés, respectivement Troyes (19e) et Toulouse (18e).

Le PSG au ralenti

Le PSG est au ralenti depuis quatre matches (victoire poussive à Bordeaux, nuls contre Guingamp et Amiens, victoire 2-0 seulement face aux amateurs des Herbiers en finale de Coupe de France mardi) et ne semble pas vraiment mobilisé par la chasse aux records. Le club de la capitale se verra remettre Hexagoal, le trophée du champion de France. A cette occasion, l'attitude de Neymar, revenu du Brésil poursuivre son programme de reprise après son opération à un pied début mars et toujours objet de rumeurs, sera forcément scrutée.
 

Cinq équipes encore en lutte pour le maintien

En bas de tableau, si Metz est déjà condamné, cinq équipes restent concernées par la lutte pour le maintien : Caen, Lille, Strasbourg, Toulouse et Troyes. Englué dans la zone rouge depuis des mois, Lille en est enfin sorti la semaine dernière après sa victoire à l'arraché à Toulouse (2-3). En cas de nouveau succès, les Nordistes pourraient faire un grand pas vers un maintien qui a longtemps semblé hypothétique.

En revanche les Strasbourgeois (17e) qui restent sur une série de 11 matchs sans victoire et reçoivent Lyon n'ont plus le droit à l'erreur.  La 18e place du Championnat n'est plus directement éliminatoire mais synonyme de barrage face au troisième de Ligue 2.
 

Les matches de la journée

Le classement

L'actualité de votre équipe

Le calendrier de la saison en détail