Football DOSSIER : Toute l'actualité de la Ligue 1

Ligue 1 : les résultats et le classement de la 7e journée

Par Germain Arrigoni, France Bleu vendredi 22 septembre 2017 à 10:37 Mis à jour le dimanche 24 septembre 2017 à 22:49

© AFP - Bertrand Langlois

Paris a été tenu en échec à Montpellier mais a conservé sa place de leader devant Monaco, large vainqueur de Lille. Lyon a été accroché et Bordeaux est sur le podium après el match nul de Saint-Etienne contre Rennes. Marseille a dominé Toulouse dimanche en clôture de la 7e journée de la Ligue 1.

Écoutez en direct le match de l'équipe de votre choix avec les commentaires de France Bleu

Les matches de la journée

Le classement

Premier accroc pour Paris à Montpellier, Monaco solide dauphin

Sans Neymar, le Paris SG a lâché ses premiers points de la saison à Montpellier (0-0) et encore manqué de fluidité dans son jeu, laissant Monaco revenir à un point, samedi lors de la 7e journée de Ligue 1. Le PSG a beaucoup peiné, comme la semaine précédente contre Lyon (2-0), mais n'a cette fois pas eu la réussite de son côté, sans son génie brésilien, laissé au repos pour préparer le choc contre le Bayern Munich, mercredi.

Du coup l'ASM, qui a enfoncé le Lille de Marcelo Bielsa (4-0) la veille, n'est plus qu'à une longueur de la tête du classement (19 points contre 18).

Bordeaux sur le podium, Lyon accroché

Bordeaux monte sur le podium après sa victoire sur Guingamp (3-1). Kamano (31e), Mendy (75e) et Cafu (90e+3) furent les buteurs bordelais tandis que Salibur (46e) a réduit le score pour les Bretons. Saint-Etienne, qui reçoit Rennes, reprendra la 3e place en cas de victoire.

Sept buts encaissés en quatre matches à domicile: l'Olympique lyonnais a encore flanché à trois reprises face à Dijon, et abandonné des points dans la course au podium, alors qu'il affrontait une équipe en lutte pour le maintien. Les hommes de Bruno Genesio ont ouvert le score par leur capitaine Nabil Fekir (20e) et cru tenir la victoire grâce à un penalty de Mariano Diaz (63e) après un but du jeune Houssem Aouar (60e), mais leurs errements défensifs ont permis à Dijon de revenir (buts de Naim Sliti sur penalty, 24e, Xeka, 51e, Cédric Yambere, 65e). Les Lyonnais, qui n'ont gagné qu'une seule de leurs six dernières rencontres, sont au pied du podium.

Saint-Etienne et Rennes se neutralisent, Nantes juste derrière

Saint-Etienne et Rennes se sont séparés sur un résultat nul (2-2) au stade Geoffroy-Guichard au terme d'un match longtemps médiocre. Les Verts, déjà accrochés par Angers lors de leur précédente sortie à domicile (1-1) et vainqueurs de Dijon, le 16 septembre sur un penalty controversé (1-0), sont à la peine dans le jeu mais restent néanmoins 4es (14 points). De son côté, le Stade rennais, qui n'a gagné qu'une fois cette saison, ne décolle pas.

Les Nantais se sont imposés grâce à un but splendide de leur capitaine Leo Dubois (24e) à La Meinau, alors que les Alsaciens avaient ouvert le score par Nuno Da Costa (10e). C'est Adrien Thomasson qui avait égalisé pour Nantes (13e). Le défenseur nantais David Alcibiade a réalisé un sauvetage sur sa ligne exceptionnel dans le temps additionnel pour préserver cette victoire, qui permet aux joueurs de Claudio Ranieri de pointer en 5e position, à deux longueurs du podium.

L'OM se fait pardonner au Vélodrome

L'Olympique de Marseille s'est emparé de la 5e place de la Ligue 1 en s'imposant 2-0 face à Toulouse grâce à des buts de Florian Thauvin (32e) et Lucas Ocampos (61e), dimanche en clôture de la 7e journée de Ligue 1.

A la suite de ce match marqué par les hommages du Vélodrome à l'ancien président de l'OM Bernard Tapie, traité pour un cancer de l'estomac, Marseille ne compte plus que deux points de retard sur le podium. L'équipe de Rudi Garcia aura la semaine prochaine une semaine de haut vol, avec des déplacements à Salzbourg en C3 et à Nice en L1.

Metz dans le rouge

Les deux autres rencontres concernaient des équipes à la lutte pour le maintien. Des quatre, Caen a réalisé la meilleure opération en s'imposant à domicile (1-0) contre Amiens sur un penalty d'Ivan Santini (54e), qui lui permet de totaliser déjà 12 points et de figurer à une étonnante 6e place.

En revanche, scénario catastrophe pour Metz: dominateur tout le match contre une équipe de Troyes réduite à 10 à la 67e minute, le club mosellan s'est fait surprendre par un but de Samuel Grandsir dans les arrêts de jeu (90+1, 1-0). Les Messins restent lanterne rouge du championnat, avec trois petits points.

(avec AFP)

L'actualité de votre équipe

Le calendrier de la saison en détail