Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : les supporters de Saint-Etienne interdits dans le centre-ville de Reims dimanche

mercredi 17 avril 2019 à 12:16 Par Thomas Coignac, France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu Saint-Étienne Loire

Les supporters de l'AS Saint-Etienne ne sont pas les bienvenus dans le centre-ville de Reims dimanche, avant et après le match contre le Stade de Reims au stade Auguste-Delaune (17 heures). Environ 500 seront escortés, en bus, depuis le péage de Taissy.

Les supporters de Saint-Etienne dans le parcage du stade Auguste-Delaune, en janvier 2016.
Les supporters de Saint-Etienne dans le parcage du stade Auguste-Delaune, en janvier 2016. © Maxppp - Maxppp

Reims, France

Il ne devrait pas y avoir beaucoup de Vert, dimanche, en centre-ville de Reims. La Préfecture de la Marne a restreint, mardi soir par arrêté préfectoral, le déplacement des supporters de l'ASSE dans la Marne. La Préfecture estime qu'ils se déplaceront à 500. Ils seront autorisés à faire le déplacement, dans des bus et mini-bus, au départ du péage de Taissy, où ils seront escortés par la police jusqu'au parcage visiteurs du stade Auguste-Delaune. 

Pour tous les autres, le centre-ville de Reims est interdit entre 6h et minuit dimanche. Concrètement, selon l'arrêté, il est interdit à toute personne portant une écharpe, un drapeau de Saint-Etienne, ou plus généralement qui se comporte comme un supporter des Verts, de circuler et de stationner sur la voie publique à Reims. 

Pour justifier cet arrêté, la Préfecture évoque surtout des incidents datant du 17 février 2013. En marge de la rencontre Reims - Saint-Etienne, des incidents avaient éclaté place d'Erlon, et au stade. Dix personnes, des supporters et des CRS avaient été blessées. Un supporter des Verts avait été condamné à un an de prison ferme et cinq ans d'interdiction de stade, un autre relaxé. La directrice de cabinet de la Préfecture de la Marne, Blandine Georjon, justifie également cette décision par le non respect, les saisons suivantes, d'arrêtés similaire par les Stéphanois, et, enfin par la présence de la foire, chaussée Bocquaine, à côté du stade, qui va drainer "un public nombreux et familial". 

Selon la Préfecture, c'est la troisième fois de la saison que les déplacements des supporters adverses sont restreints pendant les matchs du Stade de Reims, après Nantes (16 septembre) et Amiens (2 mars).

De quoi compliquer la vie des supporters stéphanois habitant la Marne. Par exemple, l'un d'eux, s'il habite place d'Erlon, est interdit de sortir chez lui avec un maillot de Saint-Etienne. D'autres, comme Thibault et Guillaume Lelarge, habitants de Tours-sur Marne, membres de l'association des supporters Verts du 51, s'apprêtent à louer un minibus à 900m du stade, les véhicules personnels étant interdits... Avant de devoir rejoindre l'escorte au péage de Taissy, à 20 kilomètres au sud, aller au stade, retourner au péage de Taissy... Puis revenir à Reims rendre le véhicule. 

Le reportage de France Bleu Champagne-Ardenne.

Guillaume et Thibault Lelarge s'apprêtent à passer un week-end sportif. - Radio France
Guillaume et Thibault Lelarge s'apprêtent à passer un week-end sportif. © Radio France - Thomas Coignac