Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : les supporters du SM Caen se muent en fans de Guingamp

mardi 15 mai 2018 à 14:29 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu

Les supporters du SM Caen s'étaient amusés la saison passée à soutenir avec humour Bordeaux sur les réseaux sociaux pour permettre le maintien de leur club. Ils remettent ça cette année en soutenant Guingamp. La raison : le maintien de Caen sera assuré si les Bretons ne perdent pas à Toulouse.

We are Malherbe est désormais (et provisoirement) We Are Guingamp
We are Malherbe est désormais (et provisoirement) We Are Guingamp -

Caen, France

Ils n'hésitent même plus à affirmer que le Mont-Saint-Michel est Breton. Depuis samedi soir, le groupe de supporter du SM Caen "We Are Malherbe" s'est métamorphosé sur les réseaux sociaux en "We Are Guingamp". Ses membres se surpassent pour afficher leur soutien intéressé et amusant à Guingamp.

La raison est simple. Si Guingamp fait match nul ou s'impose à Toulouse lors de la 38e et dernière journée de Ligue 1, Le Stade Malherbe de Caen sera automatiquement maintenu et ne sera pas dans l'obligation d'obtenir un résultat contre le PSG.

La saison dernière, les membres de We Are Malherbe avaient déjà inondé les réseaux sociaux de Tweets de soutien aux Girondins de Bordeaux afin qu'ils obtiennent un résultat à Lorient et sauvent le SM Caen... déjà dans l'obligation d'un résultat contre Paris.

Même les joueurs s'y mettent à l'image du guingampais Nicolas Benezet qui avait en 2015 aidé en prêt le SM Caen à se maintenir.