Football

Ligue 1 - Les supporters niçois privés de déplacement à Bastia

Par Jean-Baptiste Marie, France Bleu Azur mardi 3 mars 2015 à 16:30

Les supporters bastiais tentent d'envahir la pelouse de Monaco, le 4 février dernier.
Les supporters bastiais tentent d'envahir la pelouse de Monaco, le 4 février dernier. © MaxPPP

Comme l'on pouvait s'y attendre, les supporters de l'OGC Nice ne seront pas les bienvenus en Corse, ce week-end. Le préfet de Haute-Corse a publié un arrêté leur interdisant le déplacement à Bastia, dans le cadre de la 28e journée de Ligue 1. Une interdiction décidée à l'encontre des fans du Gym pour la troisième fois consécutive.

Pour la troisième fois consécutive, le préfet de Haute-Corse a publié un arrêté interdisant aux supporters de l'OGC Nice de se rendre à Bastia . Rien de nouveau donc. Les supporters bastiais étaient eux aussi interdits de stade à Nice, lors du match aller (défaite de Nice 1-0). Un match qui s'était soldé par plusieurs interpellations après l'envahissement du terrain à l'Allianz Riviera. Le gardien remplaçant du SC Bastia, Jean-Louis Leca, avait exhibé au centre du terrain un drapeau corse. Un clin d'oeil aux supporters bastiais interdits s'était-il expliqué.

Pour justifier cette interdiction, l'Etat évoque la rivalité historique entre les deux équipes et le climat de tension qui a entouré plusieurs rencontres, cette saison au stade Armand-Cesari (l'autre nom du stade Furiani). C'est en tout cas ce que l'on peut lire sur le site internet du club.

L'OGC Nice qui "regrette le recours désormais de plus en plus systématique des autorités à l'interdiction de déplacement des supporters" . Le club azuréen déplore, par ailleurs, que "la bonne tenue de ses supporters lors de leurs différents déplacements cette saison ne soit pas prise en considération" .

Nice privé de ses supporters pour la deuxième fois de l'année

Comme à Metz, à la fin du mois de janvier, les footballeurs du Gym joueront sans leurs supporters . Des fans qui avaient fait le déplacement à Montpellier, dimanche dernier. Ils étaient plus de 600. Les joueurs de Claude Puel devront donc patienter pour retrouver leur public. Ça sera une semaine plus tard, le vendredi 13 février, lors de la réception de Guingamp, à l'Allianz Riviera.

Partager sur :