Sports

Ligue 1 : les Verts feront-ils le poids face aux gros du championnat ?

Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 26 octobre 2016 à 18:07

Ole Selnaes face à Corentin Tolisso pendant le derby d'octobre 2016
Ole Selnaes face à Corentin Tolisso pendant le derby d'octobre 2016 © Maxppp - Maxppp

La saison passée, l'AS Saint-Étienne n'avait remporté qu'un seul de ses dix matches face aux grosses écuries. Elle devrait faire bien mieux cette saison pour viser directement l'Europe, à commencer par la réception de Monaco ce samedi (20 heures, 11e journée de L1).

ASSE-Monaco, une rencontre qui sera le premier vrai choc de la saison dans le Chaudron. Les Monégasques sont 2e du classement et restent sur une victoire 6 à 2 la semaine passée contre Montpellier. Il s'agit donc d'un vrai test pour l'ASSE, face à un des cadors du championnat. L'année dernière les Verts ne réussissaient pas face aux équipes du haut de classement. Il faut donc inverser la tendance.

7 défaites en 10 matches

L'ASSE avait montré de manière très nette sa faiblesse l'an passé dans les grands rendez-vous, dans les matches du dimanche soir notamment. Sur les duels face aux 5 grands clubs du championnat (Paris Monaco, Lyon, Nice et Marseille), dans des rencontres qui suscitent un engouement médiatique et populaire supplémentaires, les Verts n'y arrivaient pas. Sur 10 matches, le bilan était désastreux : 7 défaites, 2 nuls et une seule victoire, dans le derby face à l'OL. Cette année, 2 matches face au gros... résultat : un nul à Paris et une défaite à Lyon. L'effectif stéphanois a été largement renouvelé depuis le mois de janvier et c'est dans ses recrues que l'ASSE va aller puiser la volonté de faire trébucher ces clubs aux moyens financiers plus importants. Notamment le défenseur Léo Lacroix.

"On est prêt à affronter à n’importe quelle équipe. Il faut avoir la tête haute. Être concentré et ne pas prendre de but. Ça sera un gros match contre Monaco, une grosse équipe qui marque beaucoup de buts. On va travailler cette semaine pour faire un gros match à la maison."

C'est justement l'argument qui doit aussi permettre de changer la donne : l'ambiance du Chaudron. Aider les joueurs à se transcender pour prendre des points précieux face à des concurrents directs à la qualification européenne en fin de saison.

Partager sur :