Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Reprise de la Ligue 1 : Lille affiche ses ambitions avec une équipe remodelée

-
Par , France Bleu Nord

Malgré les bouleversements de son effectif, le Losc veut maintenir le cap cette saison. Deuxième de la ligue 1 la saison passée, Lille espère bien figurer sur le podium alors qu'il devra aussi disputer six matchs en Ligue des champions.

Christophe Galtier, l'entraineur du Losc se dit satisfait de l'effectif à sa disposition pour cette nouvelle saison 2019-2020
Christophe Galtier, l'entraineur du Losc se dit satisfait de l'effectif à sa disposition pour cette nouvelle saison 2019-2020 © Maxppp - Michel Viala

Deuxième du championnat de Ligue 1 derrière le PSG la saison dernière, le Losc sera t-il en mesure de faire aussi bien ? Cela peut sembler compliqué après les départs de Nicolas Pépé, de Rafael Leao, Thiago Mendes, et Youssouf Koné d'autant que Lille va disputer aussi la Ligue des champions.   

Le club peut entamer cette nouvelle saison sereinement au moins financièrement. Le mercato est un grand millésime avec pratiquement 200 millions d'euros engrangés. Mais Lille s'est aussi séparé de ses bijoux de famille en vendant quatre de ses meilleurs joueurs.

Vente des « bijoux de famille »

L'attaquant ivoirien Nicolas Pépé a été cédé à Arsenal contre 80 millions d'euros.  L'attaquant portugais Rafael Leao a été vendu 35 millions d'euros à l'AC Milan. Le milieu de terrain brésilien Thiago Mendes est parti jouer à Lyon pour 25 millions d'euros.  

Enfin, le défenseur latéral gauche Youssouf Koné est parti à Lyon cet été pour 9 millions d'euros. Même s'il renfloue ses caisses, le Losc se prive de joueurs clés qui ont participé à la qualification pour la Ligue des champions. 

Il mise sur le recrutement pour constituer une équipe capable de maintenir le cap. Il y a l'arrivée de l'ancien capitaine de Rennes Benjamin André, venu renforcer le milieu de terrain, les attaquants américain Timothy Weah et nigérian Victor Osimhen.

Mais son plus beau coup, c'est le milieu de terrain turc Yusuf Yazici, la recrue la plus chère de l'histoire du Losc. Acheté pour 16,5 millions d'euros au club turc de Trabzonsport, il aura la lourde tache de succéder entre autre à Nicolas Pépé. A 22 ans, le milieu offensif est international dans son pays et va découvrir le championnat de Ligue 1.

Une équipe affaiblie ? 

La nouvelle équipe va devoir trouver sa cohésion, ses automatismes. L'an dernier, elle a fait un parcours remarquable. Et cette année ? Quand on demande à Christophe Galtier, l’entraîneur du Losc, s'il ne débute pas la saison un peu affaibli par rapport à la saison dernière, il répond « Non » du tac au tac.  

« Tout le monde peut avoir cette interrogation. Mais nous avons plus de certitudes aujourd'hui car il reste une belle ossature de la saison passée », assure le technicien, « La seule interrogation que peut avoir un entraîneur, c'est à quel niveau nous serons au début du championnat. Et je pense honnêtement qu'on sera à un bon niveau. Maintenant il y a les blessures, les retours de compétitions internationales, l'arrivée tardive des certains joueurs. Ce qui est sûr, c'est qu'il y a un bon état d'esprit. Tout le monde travaille beaucoup. Tout le monde a adhéré à ce que l'on a proposé »

« Des joueurs à fort potentiel »

Lors de la conférence de presse ce vendredi midi, Christophe Galtier s'est dit satisfait de l'effectif à sa disposition. « Il y a eu des départs importants mais aussi l'arrivée de joueurs avec un fort potentiel et de l'argent investi par le club », a-t-il précisé. 

« J'ai les joueurs, les profils qui correspondaient à ce que je voulais avoir », martèle Christophe Galtier, « Le projet du club ce n'est pas d'aller des joueurs confirmés c'est d'aller chercher des jeunes joueurs au fort potentiel, justement pour ne pas les payer très cher »

L’entraîneur du Losc ne cache pas qu'il est impatient de voir ce que son équipe va donner. Premier match dimanche à 15h face à Nantes.