Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 - Lille - SM Caen - Garande : "Il va bien falloir à un moment donné que ça bascule"

lundi 28 novembre 2016 à 14:25 - Mis à jour le mardi 29 novembre 2016 à 15:51 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Trois jours après avoir concédé le nul à domicile face à Guingamp (1-1), le Stade Malherbe de Caen se rend à Lille lors de la 15e journée de L1 sans son gardien Rémy Vercoutre ni son défenseur Alaeddine Yaha, blessés. Les footballeurs caennais sont à la recherche d'un premier succès à l'extérieur.

Paul Reulet (croisant Matthieu Dreyer ici à l'entraînement) devrait être titularisé pour la Iere fois en Ligue 1
Paul Reulet (croisant Matthieu Dreyer ici à l'entraînement) devrait être titularisé pour la Iere fois en Ligue 1 © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

Le Stade Malherbe de Caen entame ce mardi soir son 2e match d'une semaine qui les amènera à jouer trois rencontres. Ce déplacement à Lille lors de la 15e journée est surtout le premier d'une série de quatre rencontres (Lille, Dijon, Nantes et Mez) face à des adversaires directs pour le maintien.

"Nous sommes six-sept équipes comme cela où il suffit de pas grand chose pour que ça bascule dans un sens ou dans l'autre" Patrice Garande

"De toute façon il va bien falloir à un moment donné que ça bascule et faire la bascule, explique Patrice Garande. Pour faire la bascule, il faut aller gagner à l'extérieur. Il faut être capable d'enchaîner une série."

Les footballeurs caennais, même s'ils n'ont pas été récompensés face à Guingamp (1-1) se déplacent dans le Nord avec un mieux offensif.

La seule chose que j'ai envie de faire c'est de montrer à Paul Reulet que j'ai une confiance totale" Patrice Garande - Radio France
La seule chose que j'ai envie de faire c'est de montrer à Paul Reulet que j'ai une confiance totale" Patrice Garande © Radio France - Olivier Duc

"Il faut persévérer et être le plus efficace possible mais tout ça reste fragile, prévient l'entraîneur du stade Malherbe de Caen. Quand on est dans nos situations, nous sommes six-sept équipes comme cela où il suffit de pas grand chose pour que ça bascule dans un sens ou dans un autre. Quelque fois ça peut être la performance d'un joueur."

La première titularisation en Ligue 1 de Paul Reulet

Le jeune gardien du Stade Malherbe de Caen qui fêtera ses 23 ans le 14 janvier prochain est entré en cours de match face à Guingamp pour remplacer Rémy Vercoutre, blessé, pour jouer les 17 dernières minutes de la rencontre. Né à Caen, il n'a jusqu'ici joué que deux matchs de Coupe de la Ligue avec son club formateur face à Nice (1-2 ) et à Nancy (2-4)

Après avoir vu sa saison débuter par une fracture du doigt, Paul Reulet a l'opportunité d'évoluer pour la première fois en tant que titulaire dans les cages des pros.

"Effectivement il n'a pas l'expérience qu'a Rémy Vercoutre. Après, il a des atouts qui doivent lui permettre d'être bon, d'être efficace et d'apporter ce qu'on attend d'un gardien de but, affirme Patrice Garande. Tout le monde a confiance en lui. Maintenant il faut qu'il n'ai pas de pression négative, malsaine. je ne doute pas qu'on va gagner des matchs et prendre des points avec Paul Reulet dans les buts."

Le chiffre : 1

C'est le nombre de point pris à l'extérieur par le SM Caen en sept déplacements (nul à Bordeaux). Les footballeurs caennais n'ont plus gagné depuis mai dernier et leur dernier déplacement la saison passée à Nantes (1-2). Huit des dix derniers déplacements des caennais en Ligue 1 se sont traduits par une défaite.

L'adversaire

"On sait que l’entraîneur en place (Patrick Collot a remplacé la semaine passée Frédéric Antonetti) fait un intérim donc en trois jours, est-ce qu'on peut transformer un groupe questionne Garande. Moi, je ne crois pas. Alors après, ça peut amener une certaine fraîcheur et puis un changement peut-être de comportement des joueurs."

"Lille a joué un match compliqué à Nantes (0-0) dans un complexe aussi compliqué. Ils ont pris un pt. Casser la spirale des défaites et ramener un pt, c'est toujours intéressant et après ils retrouvent leur stade. On sait que c'est un petit peu compliqué, chaud avec des supporters en colère mais ne faut pas croire que ça va être un match facile."

Lille, bête noire de Caen

Sur les 23 derniers déplacements à Lille, le SM Caen n'a gagné que deux fois pour quatre nuls et dix-sept défaites. La dernière victoire des Normands remonte à... octobre 1991.

Le Groupe caennais

Le défenseur Romain Genevois et le gardien Matthieu Dreyer renforcent un groupe privé de Rémi Vercoutre et de Alaeddine Yahia. Si le défenseur central a pu courir ce lundi, le gardien du SM Caen ne reviendra pas d'ici la trêve hivernale. Il passera une échographie ce mardi pour connaître l'étendu de sa blessure musculaire. C'est la première fois depuis son arrivée à Caen il y a deux ans et demi que Rémy Vercoutre cède sa place dans les buts en championnat, soit 90 matchs consécutifs.

Les 18 : Matthieu Dreyer (g), Paul Reulet (g) - Syam Ben Youssef, Romain Genevois, Damien Da Silva, Frédéric Guilbert- Jordan Adéoti, Julien Féret, Jean Victor Makengo, Yann Karamoh, Steed Malbranque, Jonathan Delaplace, Nicolas Seube, Vincent Bessat - Hervé Bazile, Ronny Rodelin, Pape Sané, Ivan Santini.

Match à suivre en direct sur France Bleu Normandie et France Bleu Cotentin

Rendez-vous ce mardi soir dès 18h45 pour la présentation de la rencontre avant de la suivre en direct et en intégralité sur notre antenne ou via notre site. retrouvez à la mi-temps la traditionnelle chronique Une affiche-Une histoire. Elle sera consacrée à un Lille-Caen perdu malgré les prouesses Thomas Bosmel. Le gardien formé au SM Caen nous le fera revivre à partir de 19h45.

Retrouvez l'avis de la presse nordiste et nationale sur la rencontre