Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : Lyon fait carton plein, Monaco s'impose

samedi 10 août 2013 à 19:15 - Mis à jour le samedi 10 août 2013 à 23:45 Par Germain Arrigoni, France Bleu

Lyon a pris samedi provisoirement la tête du classement de la Ligue 1 après son large succès face à Nice (4-0). Monaco signe sa première victoire de la saison à Bordeaux avec un but de la superstar Falcao (2-0). À retenir aussi les victoires de Lille, Valenciennes, Nantes, Rennes et le match nul entre Evian Thonon et Sochaux (1-1).

Falcao a réussi ses premiers pas en Ligue 1 avec Monaco en inscrivant un but contre Bordeaux
Falcao a réussi ses premiers pas en Ligue 1 avec Monaco en inscrivant un but contre Bordeaux © MaxPPP

Les résultats de la 1re journée

Vendredi 9 août à 20h30 Montpellier 1 - 1 ParisSamedi 10 août à 21h

Bordeaux 0 - 2 Monaco Lyon 4 - 0 NiceLille 1 - 0 LorientValenciennes 3 - 0 ToulouseEvian Thonon 1 - 1** SochauxNantes 2 - 0 BastiaRennes 2 - 1 ReimsDimanche 11 août**

à 17h : Ajaccio - Saint-Etienneà 21h : Guingamp - Marseille

 

Direct commenté

 

Après le match nul du PSG à Montpellier la veille, Lyon en a profité samedi pour prendre pour s'installer provisoirement en tête du championnat en écrasant Nice. Monaco est déjà sous l'effet Falcao avec son premier but à Bordeaux. Lille, Valenciennes, Rennes et Nantes ont gagné. Retour sur les matches.

Bordeaux - Monaco, 0-2

Avec son recrutement cinq étoiles, le champion de Ligue 2 voulait marquer les esprits pour ses retrouvailles avec l'élite deux ans après sa relégation. À défaut de briller, Monaco a gagné. On attendait Falcao , la superstar a marqué. C'est la première réalisation de l'attaquant colombien en Ligue 1 avec Monaco, un but plein d'opportunisme (87e), cinq minutes après l'ouverture du score signée Rivière . Avec un peu de réussite, l'attaquant a trompé Carrasso (1-0, 82e). Même si les hommes de Claudio Ranieri ont dominé techniquement le milieu de terrain, ils ont été en difficulté face à une équipe de Bordeaux bien en place avec notamment une énorme occasion de Plasil qui rate le cadre de très peu (76e). Après un match poussif, l'ASM repart de Chaban-Delmas avec les trois points. Des unités précieuses car le club du Rocher débute le championnat avec 2 points de pénalités en attendant la décision en appel de la commission de discipline de la LFP la semaine prochaine. Revivez le match comme si vous y étiez.GIF. Le but de Falcao

 

Lyon - Nice, 4-0

Vous avez aimé le refrain Grenier en fin de saison dernière ? Vous allez adorer ce qui s'annonce être le tube version 2013-2014. Le capitaine de l'OL a été l'un des principaux acteurs du carton de la soirée. Bien en jambes dès le début, Grenier a trouvé Lacazette à l'entrée de la surface, à la limite du hors-jeu, pour tromper tranquillement le gardien niçois (1-0, 13e). Grenier passeur, voilà Grenier buteur après la pause. Le milieu de terrain fait le break en battant le portier niçois de la tête sur un centre millimétré de Gourcuff (2-0, 55e). Lyon a continué d'enfoncer le clou grâce à Lacazette , très en confiance, qui est parti seul en contre pour éliminer Ospina et réaliser le doublé (3-0, 69e). Grenier sorti, c'est Gourcuff qui se charge d’un coup franc à 25 mètres que ne reniera pas son cadet. Le milieu de terrain - auteur d'un match de haut vol - enroule parfaitement sa frappe qui termine sa course dans la lucarne (4-0, 90+2). Les Niçois n’ont pas existé de la deuxième période. Lyon en profite pour s'installer provisoirement en tête du championnat. L'image de la soirée c'est l'adieu émouvant de Lisandro Lopez au stade de Gerland. L'attaquant argentin transféré cette semaine au club qatari d'Al-Gharafa a déclaré "avoir vécu quatre ans extraordinaires à l'OL et être confiant en l'avenir du club" qu'il quitte "avec plein d'émotions".

Lisandro Lopez a fait ses adieux au public lyonnais après quatre saisons passées à l'OL - Maxppp
Lisandro Lopez a fait ses adieux au public lyonnais après quatre saisons passées à l'OL © Maxppp

Lille - Lorient, 1-0

Un match presque sans occasion... sauf une. Le Lillois Origi a trouvé la faille grâce à un bon tir croisé après un service plutôt chanceux de la part de Martin (1-0, 13e). En dehors de cette action, le LOSC n'a pas eu d'occasions très franches et a laissé Lorient faire le jeu. Du côté des Merlus, Jouffre a été de loin le plus dangereux. Juste après la pause, il s’est ouvert le chemin du but pour décocher une grosse frappe du gauche, repoussé des poings par Enyeama. Aboubakar, qui a bien suivi, échoue dans la foulée (49e). Ce fut la plus grosse occasion pour l'équipe de Christian Gourcuff. En dehors de cette double frayeur, les hommes de de René Girard n'ont pas vraiment tremblé. Au sein de la défense lilloise, le Danois Kjaer, recruté pour pallier le départ de Chedjou, s'est montré solide et serein dans l'axe à côté de Basa.

Valenciennes - Toulouse, 3-0

La rencontre était plutôt équilibrée jusqu'au tournant du match : un pénalty sifflé en faveur de Valenciennes et un carton rouge - confus - à l'encontre du défenseur toulousain Spajic. Melikson s'est chargé de débloquer son compteur en réussissant sa panenka (1-0, 37e). En infériorité numérique, les joueurs d'Alain Casanova ont bien tenté de réagir au retour des vestiaires, mais ils ont été rapidement assommés par Saez , opportuniste après une tête de Rose sur la barre transversale (2-0, 51e). Sans briller, le VAFC ensuite pu contrôler la partie. Pujol a scellé le score sur une offrande de Bahebeck en toute fin de rencontre (3-0, 90+3). Vifs et agressifs dans leur 3-5-2 ambitieux, les Toulousains n'ont pourtant pas semblé souffrir de l'absence de Tabanou (transféré à Saint-Etienne) et Capoue, non-sélectionné. Ils pourront par contre regretter de ne pas avoir ouvert le score lorsqu'ils avaient l'emprise sur le jeu en début de match.

Evian Thonon - Sochaux, 1-1

Les Hauts-Savoyards n'ont pas traîné en débloquant rapidement le score grâce à Ehret qui a repris de la tête un bon coup-franc de Barbosa au point de pénalty (1-0, 4e). Evian Thonon a dominé les débats en première période mais ils ont fait preuve d'un incroyable manque de réalisme. Les Sochaliens ont su en profiter. Au retour des vestiaires, Contout a remis les pendules à l'heure avec une superbe frappe lointaine (1-1, 54e). Les joueurs de Pascal Dupraz ont de quoi nourrir des regrets d'autant que juste avant l’égalisation, Bérigaud a bien failli marquer le deuxième but, mais sa louche sur Pouplin a été sauvée sur sa ligne par Corchia (53e). Rien d'autre à se mettre sous la dent. Un match nul qui est plutôt une bonne opération pour le FCSM qui a fait preuve de grosses lacunes dans le jeu.

Nantes - Bastia, 2-0

Les Nantais ont entamé le match sans chercher à confisquer le ballon aux Bastiais, juste à le récupérer assez haut pour vite se projeter. Une stratégie qui s'est avérée payante avec un premier avertissement de Djordjevic (22e), qui ne se ratait pas sur l'action suivante. Servi sur un plateau, l'attaquant serbe a trompé Landreau d'un splendide extérieur du pied gauche (1-0, 23e). Face à son ancien club formateur, le gardien corse a sauvé plusieurs fois les siens. Au retour des vestiaires, les hommes de Michel Der Zakarian se sont compliqué bêtement la tâche avec l’exclusion de Veretout pour avoir envoyé le ballon dans le public alors qu'il était hors des limites du jeu (64e). Dans la foulée, le Bastiais Ilan a reçu à son tour un carton rouge aux  allures de compensation (70e). Hormis un coup franc tenté directement par Khazri (62e) ou une reprise de Bruno, les Nantais n'ont pas tremblé défensivement. Mieux, les jeunes ont apporté leur obole avec le deuxième but de la délivrance du Bastiais Palmieri contre son camp, sous la pression Nkoudou (2-1,90+1). Les Nantais ont retrouvé le chemin de la victoire dès leur retour dans l'élite, quatre années après l'avoir quittée.

Rennes - Reims, 2-1

C'est sans nul doute l'un des plus beaux buts de la soirée. Et en plus il est important pour Rennes car il offre la victoire en fin de rencontre. Erding a passé en revue la défense rémoise en slalomant dans la surface pour glisser le ballon entre les jambes d'Agassa (85e). En début de match, les Bretons avaient déjà fait trembler les filets champenois. Libre de tout marquage, Pajot a repris un centre de volée (1-0, 9e). Mais à quelques secondes de la mi-temps, Krychowiak a fait douter le Stade Rennais en égalisant… du genou sur un ballon dévié au deuxième poteau après un corner (1-1, 45e). Les hommes de Philippe Montanier se sont imposés mais sans convaincre. Il y a encore du travail pour voir la patte de l’ancien entraîneur de la Real Sociedad sur le jeu rennais. Le coach de Reims, Hubert Fournier, trouve que son équipe aurait mérité mieux.

 

Classement Ligue 1

 

Ajaccio - Saint-Etienne

Le soleil et la chaleur seront au rendez-vous dimanche en plein après-midi au stade François Coty. Après deux saisons à la limite de la descente, la formation corse de Fabrizio Ravanelli va devoir assurer son début de championnat face à des Stéphanois qui sont déjà affûtés après leur qualification pour disputer les barrages de la Ligue Europa. Cinquième l'an passé, les Verts devraient cette fois viser le podium. L'an passé, les deux équipes s'étaient quittées sur un match nul (0-0).

Guingamp - Marseille

C'est une affiche que l'on n'avait pas vue en Ligue 1 depuis la saison 2003-2004. L'OM, deuxième du dernier exercice, défie le promu Guingamp dans son stade du Roudourou en clôture de la première journée. L'effectif de Marseille a un peu changé avec l'arrivée de Dimitri Payet (Lille), Saber Khlifa (Evian Thonon Gaillard) et de Gianni Imbula venu de... Guingamp. Un match pour jauger le niveau de l'outsider olympien face aux deux favoris du championnat que sont Paris et Monaco.

> Calendrier complet de la saison 2013-2014, cliquez sur votre équipe :

 

Toute l'actu de la Ligue 1