Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 : maintien et podium, coup double pour Caen à Saint-Etienne (1-2)

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)
Caen, France

Le Stade Malherbe de Caen ne s'était jamais imposé dans l'élite au stade Geoffroy Guichard. Statistique rectifiée après la victoire 2-1 en cette 28ème journée de Ligue 1. Delort et Rodelin ont fait la différence en fin de rencontre. Caen valide son maintien et retrouve le podium (3e, 42 points).

Les Caennais ont parfaitement maitrisé les Stéphanois de Valentin Esseyric.
Les Caennais ont parfaitement maitrisé les Stéphanois de Valentin Esseyric. © Maxppp - Claude Essertel

Ils l'ont fait ! Après 13 tentatives infructueuses, le Stade Malherbe de Caen s'est enfin imposé dans le Chaudron de Saint-Etienne. Ce dimanche 28 février, après une prestation aboutie, les Caennais ont su être patient pour l'emporter en marquant en fin de match par Andy Delort (78') et Ronny Rodelin (82'), le duo de feu de Malherbe en 2016. La prime aux joueurs, et aussi au staff, qui a su trouver la formule pour faire déjouer les Verts avec un système de jeu inédit.

Le résumé radio de Saint-Etienne - Caen par Didier Charpin et Boris Letondeur

Le coup de poker de Garande

Patrice Garande l'avait dans les méninges depuis des semaines, il l'a enseigné durant toute la semaine à ses joueurs : un 5-4-1 en phase défensive, transformé en 3-4-3 en position d'attaque. La théorie était séduisante, la mise en pratique s'est révélée payante. Solides défensivement, prolifiques devant, les Caennais ont intégré à merveille un système protecteur et dangereux pour l'adversaire. Tout du moins, celui du jour.

Avec une charnière Yahia-Adéoti-Ben Youssef, les ailiers Bessat et Appiah ont pu se projeter souvent vers l'avant. Palme à l'ancien Monégasque à créditer de deux tirs et d'une activité incessante. Au milieu, un Jordan Leborgne aussi séduisant qu'en début de saison et un Julien Féret plus discret mais toujours aussi efficace, ont lancé les feu follets de l'attaque Ntibazonkiza, Rodelin et Delort.

Stéphane Ruffier a longtemps mis en échec les attaquants caennais.
Stéphane Ruffier a longtemps mis en échec les attaquants caennais. © Maxppp - Yves Salvat

Coups pour coups

La première période commence tambour battant pour le Stade Malherbe qui se procure deux grosses occasions dès l'entame. Ronny Rodelin à l'entrée de la surface, envoie sa volée juste au dessus de la transversale de Stéphane Ruffier. Le gardien stéphanois décisif trois minutes plus tard pour bloquer un tir rasant d'Andy Delort. Les Verts laissent passer l'orage et se remettent à l'attaque, profitant de deux erreurs défensives des Caennais.

C'est d'abord Vincent Pajot qui tire de loin (24'), puis Mustapha Bayal Sall, seul au point de pénalty envoie sa volée au dessus du but de Rémy Vercoutre. Dans la foulée, Alexander Söderlund récupère les restes d'un cafouillage mais seul aux 6 mètres, mais il envoie sont tir en tribune face au but vide (29'). Les Caennais ne sont pourtant pas en reste. Saidi Ntibazonkiza (25') puis Appiah (32') mettent Stéphane Ruffier à contribution mais à la pause le tableau d'affichage reste vierge.

La persévérance paie. Andy Delort ouvre le score à la 78ème minute.
La persévérance paie. Andy Delort ouvre le score à la 78ème minute. © Maxppp - Claude Essertel

Delort-Rodelin, la paire 2016

Après les efforts de la première période, les 22 acteurs temporisent et calment le jeu en début de deuxième mi-temps. Encore une fois, ce sont les Malherbistes qui relancent la machine les premiers. Andy Delort l'avait promis, il allume la mèche de 25 m, mais ça passe de peu à côté (53'). Le Sètois combine ensuite avec Saïdi Ntibanzonkiza qui bute sur Stéphane Ruffier, encore une fois impérial (56').

Seule réaction stéphanoise, une tête plongeante d'Alexander Söderlund que Rémy Vercoutre repousse d'une belle détente horizontale (71'). Hervé Bazile sort alors du banc. Enfermé près du poteau de corner gauche, il se retourne et ajuste au millimètre son centre pour Andy Delort. L'avant centre caennais pique sa tête dans les 6 mètres et ouvre le score (0-1, 78'). Pas le temps de respirer que Christian Kouakou, lui aussi à peine entré en jeu, presse Florentin Pogba et récupère le ballon. Julien Féret envoie ensuite Ronny Rodelin sur la droite. L'ancien Lillois élimine Jérémy Clément à l'entrée de la surface et décroise son tir qui trompe Ruffier (0-2, 82').

Le maintien, le podium et l'Histoire

Perméable en fin de match depuis deux mois, l'AS Saint-Etienne se remet pourtant à y croire, l'espace de quelques minutes. On joue les arrêts de jeu et Valentin Eysseric enroule une merveille de coup-franc dans la lucarne de Rémy Vercoutre (1-2, 92'). Le temps de se crisper, d'espérer et de savourer encore plus cette deuxième victoire de rang en Ligue 1. Avec 42 points, Caen composte son ticket pour l'élite l'an prochain, remonte sur le podium et marque d'un pierre blanche ce dernier dimanche de février 2016. C'est en effet la première victoire malherbiste dans l'élite au stade Geoffroy Guichard.

Réactions

"Il y avait un banquet, on n'était pas invité mais la bouffe est bonne, on a envie de rester". Patrice Garande, entraineur du SM Caen

Interview de Patrice Garande après la victoire à Saint-Etienne (1-2)

"On a été solide, bravo au coach qui a changé le schéma tactique et on a gagné; La stratégie c'était '^tre très solide défensivement et de se prjetre vite vers l'vant. On a concédé peu d'occasions ebn prmière mi-temps, on s'en est créé pas mal. La semaine prochaine je suis suspendu et je n'allais pas pouvoir rester deux semaines sans marquer". Andy Delort, Avant-centre du SM Caen, auteur de son 10ème but de la saison en Ligue 1

Interview d'Andy Delort après la victoire à Saint-Etienne (1-2)

"Vu la manière et le comportement de l'équipe, la victoire est méritée. Chaque fois qu'Andy marque, je le suis et je fais pareil". Ronny Rodelin, attaquant du SM Caen, auteur de son 7ème but de la saison en Ligue 1

Interview de Ronny Rodelin après la victoire à Saint-Etienne (1-2)

Consulter les résultats de la 28ème journée de Ligue 1 et et le classement.

Rendez-vous demain lundi 29 février pour Allo Malherbe sur France Bleu, dès 18h30 avec Didier Charpin et Boris Letondeur. Vos appels au 02 31 44 48 44, vos messages via Twitter et le hashtag #AlloMalherbe ou sur facebook.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess