Football

Ligue 1 - Malgré l'interdiction, les supporters niçois soutiennent leur équipe contre Bastia

Par Jean-Baptiste Marie, France Bleu Azur vendredi 6 mars 2015 à 7:00

Carlos Eduardo (à gauche) fêté par ses supporters après son but à Monaco, en septembre dernier.
Carlos Eduardo (à gauche) fêté par ses supporters après son but à Monaco, en septembre dernier. © MaxPPP

Alors qu'ils sont interdits de déplacement à Bastia, les supporters de l'OGC Nice ont décidé de se montrer et de se faire entendre... à Nice ! Les fans du Gym accompagneront le bus des joueurs jusqu'à l'aéroport. Une façon d'exprimer le soutien à leurs couleurs dans un derby de la Méditerranée amputée d'une partie de ses supporters.

Au match aller, les supporters du Sporting Club de Bastia étaient interdits. Cette fois, ce sont les supporters de l'OGC Nice qui sont privés de déplacement, pour la troisième fois consécutive. Face à cette décision de l'Etat, les fans du Gym ont décidé de se mobiliser chez eux, à Nice .

Samedi matin, ils vont attendre le bus des joueurs dès sa sortie du centre d'entraînement et l'accompagner jusqu'à l'aéroport. Le mot d'ordre diffusé auprès des supporters, par les groupes de supporters, s'est d'afficher fièrement ses couleurs. " Ce n'est pas la première fois qu'on le fait, rappelle Fred Braquet; le président de la Populaire Sud. C'est un derby et la logique des choses voudrait que l'on soit dans le parcage de Furiani. "

Romain Genevois, le défenseur de l'OGC Nice, salue l'initiative des supporters azuréens . Il y voit même des vertus mobilisatrices : "C'est bien de les avoir jusqu'au départ, ça nous permettra d'avoir une petite piqûre de rappel, d'avoir le souffle nécessaire en plus lors du match."

Genevois et les siens s'étaient d'ailleurs mobilisés (eux aussi !) pour leurs supporters à Metz. Les Aiglons portaient tous à l'échauffement un tee-shirt "je suis ultra, je suis interdit " .

Romain Genevois, le défenseur de l'OGC Nice, salue l'initiative des supporters niçois.

Fred Braquet, le président de la Populaire Sud, avec Jean-Baptiste Marie.