Football

Ligue 1 : Mario Balotelli victime de racisme à Bastia ?

Par Jean-Baptiste Marie, France Bleu Azur et France Bleu samedi 21 janvier 2017 à 11:43 Mis à jour le samedi 21 janvier 2017 à 14:04

Mario Balotelli, l'attaquant italien de l'OGC Nice.
Mario Balotelli, l'attaquant italien de l'OGC Nice. © Maxppp - .

L'attaquant de l'OGC Nice accuse. Sur les réseaux sociaux, le footballeur italien assure avoir été victime de racisme pendant la rencontre de Ligue 1 entre Bastia et Nice ce vendredi soir. Mario Balotelli parle de cri de singe et interpelle la Ligue de football professionnel.

Au lendemain du match nul de l'OGC Nice à Bastia (1-1) dans le cadre de la 21ème journée de Ligue 1, Mario Balotelli a poussé un coup de gueule sur les réseaux sociaux. Sur ses comptes Instagram et Twitter, la star italienne affirme qu'il a été victime d'actes racistes émanant du public bastiais.

L'attaquant niçois interroge les Français :

"Est-ce normal que les supporters de Bastia lancent des cris de singe et des "ouh ouh" pendant tout le match, et que la commission de discipline ne dit rien ? Cela veut dire que le racisme est légal en France ? ou juste à Bastia ?"

Balotelli interpelle la commission de discipline

Régulièrement au cours de sa carrière Mario Balotelli, premier italien de couleur noire à avoir porter le maillot de la squadra azzura, a été confronté au racisme dans le football. "Le football est un incroyable sport, ces gens qui se disent supporters bastiais le rendent horrible" a encore écrit l'attaquant du Gym.

Balotelli condamné a deux matches de suspension après avoir écopé d'un carton rouge fin décembre à Bordeaux semble demander à la même commission de discipline de sanctionner le club corse. Des sanctions qui seront vraisemblablement prononcés contre le SCB après le caillassage du bus des niçois à son arrivée au stade Furiani ce vendredi soir.

Ce samedi après-midi, l'OGC Nice a soutenu publiquement son joueur sur son site officiel. Le club "est scandalisé par ces agissements" peut-on lire sur ogcnice.com.

Une vidéo sans équivoque

Dans la journée de samedi, le diffuseur de la Ligue 1 BeIn Sport a diffusé une vidéo qui a capté "les cris de singe" lancés à l'adresse de Mario Balotelli lors de l'échauffement sur la pelouse de Furiani.