Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : le confinement sera prolongé au-delà du 15 avril, Emmanuel Macron s’exprimera lundi soir
Dossier : La saison 2019-2020 du Racing Club de Strasbourg

Ligue 1 : Matz Sels, après le match nul de Strasbourg face à Amiens (0-0) : "Ce n'est pas dramatique"

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Malgré quelques occasions en fin de match, le Racing Club de Strasbourg a été bien trop brouillon pour se défaire d'Amiens ce samedi soir au stade de la Meinau (0-0). Les joueurs pestaient contre l'état déplorable de la pelouse. Le Racing est provisoirement sixième de Ligue 1.

Ludovic Ajorque et le Racing n'ont pas réussi à tromper la défense amiénoise ce samedi soir à la Meinau
Ludovic Ajorque et le Racing n'ont pas réussi à tromper la défense amiénoise ce samedi soir à la Meinau © AFP - Patrick Hertzog

Face à l'avant-dernier de la Ligue 1, les Strasbourgeois ont multiplié les hésitations, les erreurs techniques, les mauvaises passes en première mi-temps. Ils ne se sont procuré qu’une occasion par Ludovic Ajorque. Après la pause, ça a été mieux, mais quand ils sont parvenus enfin à déstabiliser les Picards, ils ont été maladroits à la conclusion. Dans le temps additionnel, Alexander Djiku pense délivrer la Meinau mais sa reprise est extirpée de la lucarne par Régis Gurtner, le gardien picard qui joue là un vilain tour à son club formateur.

Le deuxième match nul 0-0 de la saison

C'est seulement le deuxième score nul et vierge du Racing cette saison en Ligue 1 (après le 0-0 à Reims lors de la deuxième journée). L'entraîneur Thierry Laurey n'était pas trop dur avec ses joueurs : "Sur la première mi-temps, il n'y avait pas grand-chose à espérer, c'était assez fermé, très compact. Sur la deuxième période, on a réussi à dénouer un peu les nœuds de la défense amiénoise. Petit à petit, on a réussi à prendre le dessus sur cette équipe et sur la fin, c'était un peu plus criard. Malheureusement, on n'a pas eu la réussite ou on n'a pas été suffisamment adroit, je ne sais pas. C'est un peu rageant parce que ça nous est déjà arrivé à Lyon il y a une semaine. On aurait aimé au moins en gagner un des deux, grâce à la fin de match".

La réaction de l'entraîneur strasbourgeois Thierry Laurey

Une pelouse en piteux état

L'entraîneur strasbourgeois et les joueurs se sont plaints de l'état catastrophique de la pelouse hybride de la Meinau. Les faux rebonds sont nombreux et c'est difficile d'être juste techniquement. "Surtout à domicile, on essaie de jouer vers l'avant, analyse le gardien Matz Sels. Mais c'était très difficile sur ce terrain, on doit toujours prendre deux touches pour améliorer, accélérer le jeu. C'est difficile d'éliminer des joueurs. On ne s'est pas créé assez d'occasions pour remporter ce match. Après, 0-0 ce n'est pas une catastrophe, on doit rester positifs, on n'a pas perdu. Contre Montpellier la semaine prochaine, ça va être un match très important pour viser le Top 6". 

La réaction du gardien de but strasbourgeois Matz Sels

Avant les résultats de ce dimanche, le Racing pointe à la sixième place de la Ligue 1 avec 38 points, entre Monaco et Lyon.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu