Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Ligue 1 : résultats, classement, direct et calendrier

Ligue 1 - A mi-saison, un bilan convaincant pour le Stade Brestois

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Le Stade Brestois, 11e de Ligue 1 à mi-saison, affiche un bilan globalement satisfaisant. Le maintien, objectif principal, est comptablement en très bonne voie. Dans le jeu, Brest a prouvé qu'il pouvait viser plus haut à condition d'améliorer ses performances à l'extérieur.

A domicile, ça rigole et le Stade Brestois régale
A domicile, ça rigole et le Stade Brestois régale © Maxppp - J-M Louarn

Que retenir de la première moitié de saison en Ligue 1 du Stade Brestois ? On dresse le bilan alors que la mi-championnat est atteinte depuis ce week-end et la défaite 3-0 des Ty Zefs à Paris pour la 19e journée.

Pour leur deuxième saison dans l'élite, les Brestois sont convaincants, eux dont l'objectif principal est le maintien le plus rapide possible. Brest est 11e du classement avec 26 points, et un bilan de huit victoires, deux nuls et neuf défaites. Sixième attaque de l'élite avec 30 buts marqués, mais troisième plus mauvaise défense avec 34 concédés. Voilà pour les principaux chiffres bruts.

Ne pas oublier d'où on vient

"A tous points de vue, pour nous, c'est top" estime le gardien Gautier Larsonneur. Il est pourtant souvent allé chercher le ballon dans ses filets. Mais, il le rappelle, "notre but est de _sauver notre peau au plus vite_. Il ne faut pas oublier d'où on vient. C'est l'état d'esprit que nous avons toujours car nous savons que tout peut aller très vite en Ligue 1". C'est pour l'heure clairement bien engagé avec 12 points d'avance sur le barragiste Dijon et 14 sur les relégables Lorient et Nîmes. L'entraîneur Olivier Dall'Oglio acquiesce. "Si on fait la même chose sur les matchs au retour, ce sera très satisfaisant".

Avec 64 buts générés, les matchs du Stade Brestois sont les plus prolifiques

Une équipe brestoise enthousiasmante et joueuse, une machine à émotion aussi. Avec 64 buts générés, les matchs des Ty Zefs sont ceux qui ont été les plus prolifiques de la phase aller. "On procure beaucoup d'émotion, j'en ai aussi beaucoup parce que je prends pas mal de buts" reprend Gautier Larsonneur, "mais ça montre qu'on est une équipe portée vers l'avant et qu'on est une équipe qui n'a peur de rien". Notamment face aux grosses équipes contre lesquelles le Stade Brestois ne renie rien de ses principes, en développant le même jeu sans se soucier de fermer la boutique par crainte de l'adversaire.

Les joueurs arrivent à avoir un peu plus de complicité

De sa cage, le gardien brestois a pu mesurer la progression d'une équipe qui a longtemps cherché son équilibre et son rythme général pour évoluer en bloc. Les changements contraints par les blessures, en défense puis au milieu de terrain, ont freiné les choses. L'assimilation des consignes par plusieurs recrues désormais titulaires en puissance (Pierre-Gabriel, Honorat, Faivre, Mounié) a aussi mis du temps. "On voit que les joueurs arrivent à avoir un peu plus de complicité" relève Olivier Dall'Oglio. Lui qui a perdu en toute fin de mercato estival Ibrahima Diallo - et l'envergure qui allait avec - a vu des individualités émergées.

Des individualités ont émergé

Brendan Chardonnet, rude et précis dans les duels, s'impose en défense centrale. Le latéral gauche Romain Perraud a su se montrer décisif dans son apport offensif. Paul Lasne a saisi sa chance comme régulateur du jeu au milieu. Dans des registres différents, les offensifs Franck Honorat, Romain Faivre et Steve Mounié ont pris une réelle envergure, clouant désormais sur le banc Gaëtan Charbonnier.

Trop stérile en déplacement

"On arrive à être très efficace à la maison" constate justement l'entraîneur brestois dont l'équipe présente le cinquième meilleur bilan à domicile (19 points). Mais, collectivement, la constance manque à l'extérieur. Avec sept petits points pris en déplacement, Brest n'est que 18e du classement en la matière. Un axe à impérativement améliorer au retour pour espérer se maintenir en haut de la deuxième moitié du classement... ou basculer en bas de la première moitié.

Souviens-toi de 2011...

Si c'est le cas, "je pense que ça peut être une bonne saison pour nous. Mais il n'y a absolument rien de fait" conclut Olivier Dall'Oglio. Les fans ont sans doute encore la saison 2010-2011 en mémoire. Le Stade Brestois était 7e avec 28 points à l'issue de la phase aller, avant de dégringoler à la 16e place et 46 points à la fin de la saison, avec seulement deux unités d'avance sur le premier relégué.

Le classement de Ligue 1 à mi-saison

Choix de la station

À venir dansDanssecondess