Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : Montpellier ne panique pas avant la réception de Brest

-
Par , France Bleu Hérault

Sur une série de quatre matchs sans victoire, le MHSC reçoit Brest, ce samedi (20h45), à l'occasion de la 19e journée de Ligue 1. Une contre performance remplirait de doutes les couloirs du club, tandis qu'un succès permettrait de sauver les meubles sur la phase aller.

Le MHSC espère terminer la phase aller dans la première moitié du classement
Le MHSC espère terminer la phase aller dans la première moitié du classement © Maxppp - Guillaume Horcajuelo

Montpellier, France

La crise pointerait-elle le bout de son nez, à Montpellier ? Pour l'heure, la réponse est claire : "On n'est pas du tout en crise, et on va le montrer dès samedi", affirme Damien Le Tallec, à l'aube de la 19e journée de Ligue 1 et de la réception de Brest, et alors que sa formation vient d'enchaîner quatre matchs sans victoire (une première depuis février dernier) et trois défaites de rang (ce qui n'était pas arrivé depuis avril 2018).

"On n'est pas du tout en crise." Damien Le Tallec

Pour le milieu de terrain, qui reconnaît un coup de moins bien, notamment depuis que le match contre Paris a basculé à vingt minutes de la fin, il faut nuancer : "On vient notamment d'affronter deux équipes qui jouent la Champions League, on a fait des bons matchs, avec des faits de jeu défavorables (...) la saison passée, on avait trente points à la trêve. Si on bat Brest, on sera tout près, on en aura 27". 

Montpellier vise toujours l'Europe 

Même s'il n'y a pas lieu de s'alarmer, donc, l'ancien pilier de l'Etoile Rouge admet que le bilan à l'extérieur, où Montpellier ne s'est toujours pas imposé, gâche quelque peu cette première partie de saison. Michel Der Zakarian, le coach, sait aussi que c'est là que le bât blesse : "On a trop de joueurs qui disparaissent, à l'extérieur". 

"Je ne joue pas pour être dixième."

Cependant, les ambitions élevées que Damien Le Tallec n'hésite pas à clamer haut et fort, lui comme certains de ses partenaires, restent inchangées, avec l'Europe en ligne de mire : "Peu de gens osent le dire, mais c'est ce qu'on veut. Moi, je joue pour ça, par pour être dixième. On a loupé l'Europe de peu la saison dernière, mais tout le monde veut la jouer. C'est extraordinaire de jouer l'Europe et j'espère qu'on va le faire. J'espère qu'on va le faire (...) C'est très serré (...) il faudra gagner à l'extérieur en 2020."

Avant ça, il faudra battre Brest ce samedi, afin de se remettre sur de bons rails, sans quoi Montpellier pourrait glisser un peu plus dans la seconde moitié de tableau. Les vacances et les têtes seraient alors plus lourdes avant d'entamer la phase retour. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu