Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 : Montpellier suscite beaucoup d'attente et d'espoir chez les supporters

-
Par , France Bleu Hérault

Après avoir frappé deux grands coups durant le mercato, et en conservant pour l'heure son effectif, le MHSC fait de nouveau figure de gros outsider pour la saison à venir. En espérant que l'équipe ne soit pas amputée d'un ou plusieurs joueurs et qu'elle ne soit pas trop pénalisée par la Covid-19.

Michel Der Zakarian craint de perdre certains joueurs lors du mercato
Michel Der Zakarian craint de perdre certains joueurs lors du mercato © AFP - Gérard Julien

Pour sa 12e saison de suite en Ligue 1, la 29e dans l'élite depuis 1974, le Montpellier Hérault espère encore jouer le haut de tableau et les trouble fêtes. Toujours classée parmi les dix premiers depuis trois ans (10e, 6e, 8e), la solide formation de Michel Der Zakarian peut une fois de plus miser, au moins pour débuter le championnat, sur un effectif stable et amélioré. 

Pour l'heure, aucune perte majeure et deux renforts de poids : le suisse Jonas Omlin (gardien) et l'anglais Stephy Mavididi (attaquant). Avec le premier, tout porte à croire que Montpellier soit parvenu à palier intelligemment le départ de Geronimo Rulli, rentré en Espagne après une année en prêt. Avec le second, les dirigeants montpelliérains ont offert à MDZ une nouvelle arme offensive et le profil rapide et dribbleur qui lui manquait parfois. 

Ainsi, c'est avec modestie mais ambition que le clan Nicollin aborde l'exercice 2020/2021. Modestie, parce que la concurrence est rude (Paris, Lyon, Nice, Lille, Rennes, Monaco), parce que tant qu'il ne disposera pas d'un nouveau stade, le boss se refuse à convoiter ouvertement et fermement une place parmi les cinq, et enfin parce que la crise du Covid-19 pourrait venir chambouler les plans des uns et des autres. On le voit, rien que sur la préparation physique, où le MHSC a été contraint d'annuler quatre matchs et a fait face à la contamination de plusieurs joueurs

Ambition, dans le même temps, car le patron rêve secrètement d'une bonne surprise et fait tout pour qu'elle survienne. Pour cela, Montpellier devra corriger son principal défaut de la saison passée : son rendement à l'extérieur. Avec une seule victoire en quatorze matchs, pour cinq nuls et huit défaites, la formation héraultaise s'est sabordée et devra trouver la clef pour rentrer plus souvent avec le sourire de ses déplacements dans l'hexagone. 

Florent Mollet (à droite) est l'un des chefs d'orchestre du Montpellier Hérault
Florent Mollet (à droite) est l'un des chefs d'orchestre du Montpellier Hérault © AFP - Pascal Guyot

Des départs à craindre ? 

Avec un mercato fragmenté et les bouleversements possibles en raison de la crise liée au coronavirus, la vérité du papier reste cependant très fragile et n'est pas forcément celle de demain. En effet, au-delà du risque d'être privé d'un ou plusieurs éléments pour certains matchs, le MHSC n'est pas à l'abri d'en perdre en route, d'ici le 5 octobre, date de fermeture de la seconde partie du marché des transferts. 

Parmi les joueurs sollicités ou qui ne devraient pas tarder à l'être, on trouve notamment Florent Mollet, footballeur hors-pair mais dont le temps de jeu n'a pas toujours paru être à son goût. Egalement dans la liste, Damien Le Tallec, joueur cadre de Michel Der Zakarian, à qui il ne reste que deux ans de contrat et à qui le club n'a pas proposé de prolongation. Par ailleurs, Gaëtan Laborde pourrait de nouveau être attaqué. Jusque-là, ce dernier a émis le souhait de rester en terre héraultaise, alors que le Milan AC et Stuttgart se sont renseignés l'hiver dernier. Le club et lui résisteront-ils forcément à une éventuelle opportunité à l'étranger ? Pas sûr. 

Chez les potentiels partants, on trouve aussi Petar Skuletic et Amir Adouyev, pour qui un départ définitif est envisagé. Il n'est pas non plus à exclure le prêt d'un ou plusieurs autres jeunes. Même si la préparation estivale de Bastian Badu semble avoir séduit son staff, plusieurs clubs observent de près l'attaquant de 20 ans. Certains, comme le SC Bastia, ont récemment fait part de leur intérêt. 

Du renfort ? 

Malgré la bonne préparation estivale de Clément Vidal et le retour de blessure attendu pour Nicolas Cozza, le MHSC continue de songer à l'arrivée d'un défenseur central supplémentaire et reste à l'affût d'une bonne opportunité, sans toutefois en faire une priorité absolue. Un renfort possible, mais plutôt conditionné à un ou plusieurs départs, qui pousse la cellule de recrutement (pilotée par Bruno Carotti) à continuer de travailler pour parer à toute éventualité. Plusieurs joueurs sont ciblés et des listes sont constituées pour chaque poste où le club craint qu'un joueur disparaisse. 

Le groupe pailladin avait été souvent intraitable à domicile la saison passée
Le groupe pailladin avait été souvent intraitable à domicile la saison passée © AFP - Sylvain Thomas

Un nouveau système de jeu ? 

Utilisée à plusieurs reprises durant la préparation estivale, la défense à quatre n'a pour le moment pas totalement convaincu Michel Der Zakarian. Pour autant, et alors qu'il n'a jamais été question pour lui d'abandonner son schéma préférentiel à cinq derrière, le coach souhaite continue de la travailler afin de s'offrir un éventail plus large de possibilités (4-4-2, 4-2-3-1, 4-3-3), et celle notamment d'aligner en même temps ses trois attaquants : Mavididi, Delort, Laborde. 

Par ailleurs, le coach a sans doute conscience que la défense à cinq ne correspond pas forcément aux qualités de tous ses latéraux. Problème, elle implique de trancher dans le vif en se séparant d'un défenseur central. A première vue, tout porte à croire que Vitorino Hilton en ferait les frais, même si le brésilien manquerait cruellement au niveau de la relance. On peut tout de même imaginer plusieurs associations : Mendes - Congré, Mendes - Hilton, Mendes - Cozza. Rien n'est encore arrêté dans l'esprit du technicien héraultais. 

L'avis de Bertrand Queneutte et Geoffrey Dernis 

Notre journaliste et notre consultant donnent leur sentiment et se prêtent au jeu des pronos, pour la saison à venir. 

Classement du MHSC

  • Bertrand Queneutte : 6ème
  • Geoffrey Dernis : 7ème 

Meilleur buteur 

  • Bertrand Queneutte : Andy Delort 
  • Geoffrey Dernis : Andy Delort 

Meilleur passeur 

  • Bertrand Queneutte : Téji Savanier 
  • Geoffrey Dernis : Florent Mollet
Choix de la station

À venir dansDanssecondess