Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : Nice cale contre Nantes

mercredi 4 novembre 2015 à 22:26 Par Jean-Baptiste Marie, France Bleu Azur

L'OGC Nice jouait ce mercredi soir un match en retard face au FC Nantes comptant pour la 9e journée de Ligue 1. La rencontre avait été interrompue début octobre à cause des intempéries. Les Aiglons, pas aidés par l'arbitrage, ont cédé devant les Canaris (2-1).

Valère Germain s'incline devant le gardien nantais Rémy Riou.
Valère Germain s'incline devant le gardien nantais Rémy Riou. © Maxppp

Cette fois c'est sûr. L'OGC Nice est à l'arrêt. Après une série de quatre victoires d'affilé en championnat, les Niçois ont perdu à Ajaccio, concédé le nul contre Lille, puis regoûté à la défaite face à Nantes. Avant le coup d'envoi de ce match en retard, on savait que les débats seraient bien différents... Un mois après l'interruption de la rencontre Nice-Nantes par la pluie.

Ce mercredi soir, les Nantais n'ont pas fermé le jeu. On ne les attendait peut-être pas dans ce registre. Mais ils ont été plus réalistes que les Aiglons. Alexis Alegue (0-1, 11e) et Kolbeinn Sigthorsson (1-2, 70e) ont permis aux Canaris de l'emporter.

Pour sa première titularisation de la saison en Ligue 1, Romain Genevois a bien marqué pour le Gym (1-2, 42e). Mais il était bien le seul. Car les Azuréens ont manqué de réalisme dans la zone de vérité, sans doute émoussé et diminué par les absences.

Un arbitrage contestable

Les Niçois n'ont pas non plus été aidés par l'arbitrage. Monsieur Moreira a oublié deux pénalties flagrants en seconde période : une main nantaise dans la surface et une énorme faute sur Valère Germain non sifflées.

Les Niçois jouent les Divas

Comment expliquer cette défaite ? On n'a pas eu l'occasion de pauser la question aux joueurs. Personne ne s'est arrêté devant les micros et caméras pour expliquer cette quatrième défaite (seulement !) de la saison. Seul l'entraîneur Claude Puel s'est présenté en conférence de presse d'après-match.

Le coach du Gym a mis en avance le manque de fraîcheur de ses troupes qui ont enchaîné les matches. Pourtant il faudra trouver des ressources mentales et physiques, dimanche après-midi au Vélodrome face à l'Olympique de Marseille.

Claude Puel, l'entraîneur de l'OGC Nice, après la défaite contre Nantes.