Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : Nice peut s'en mordre les doigts

dimanche 16 août 2015 à 2:29 Par Jean-Baptiste Marie, France Bleu Azur

Samedi soir, dans le cadre de la 2e journée de Ligue 1, l'OGC Nice se déplaçait dans l'Aube pour affronter le champion de Ligue 2 : Troyes. Le scénario du match a été incroyable. D'abord mené rapidement, le Gym a repris l'avantage avant de céder dans les dernières secondes (3-3). Un match nul qui laisse d'immenses regrets alors que la première victoire de la saison était proche.

Le gardien niçois Mouez Hassen prend le dessus sur Mavinga, devant Baysse.
Le gardien niçois Mouez Hassen prend le dessus sur Mavinga, devant Baysse. © MaxPPP

L’OGC Nice débarquait diminué en Champagne. Claude Puel devait faire sans cinq joueurs défensifs (Pouplin, Bodmer, Hult et Genevois blessés, et Boscagli suspendu). Et dès le début du match la défense azuréenne est mise à mal. Troyes ouvre la marque grâce à Corentin Jean (1-0, 3e).

Peu de temps après, l’attaquant niçois Alassane Pléa obtient un pénalty, transformé par Hatem Ben Arfa qui inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs (1-1, 6e). Derrière, Alassane Pléa double la marque sur une remise de la tête de Valère Germain (1-2, 16e). Nice réussit même à alourdir le score grâce à son défenseur Maxime Le Marchand (1-3, 42e).

Ben Arfa sort, et Nice déjoue

Au retour des vestiaires, Nice est en tête et compte un joueur de plus depuis l’exclusion du troyen Mavinga. Puis Claude Puel, l’entraîneur niçois, décide de sortir Ben Arfa . Coïncidence ou pas, c’est à ce moment là que le Gym commence à déjouer. L’ESTAC reprend des couleurs égalise par Camus (2-3, 77e) puis laisse filer deux points dans les arrêts de jeu (3-3, 93e). Un scénario incroyable !

L’OGC Nice voit lui échapper sa première victoire de la saison, et se retrouve déjà en dette de points après la défaite contre Monaco et le nul à Troyes. Les Aiglons devront se reprendre samedi prochain à domicile face au leader provisoire de la Ligue 1 : le Stade Malherbe de Caen.

Les réactions après Troyes-Nice

Le défenseur du Gym, Kévin Gomis, parle d'une faute professionnelle.

Maxime Le Marchand revient sur ce scénario de match incroyable.

Hatem Ben Arfa préfère positiver après ce match nul.

À lire aussi : début de saison idéal pour Monaco, pas pour Nice