Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Ligue 1 : Nice s'incline à Monaco et laisse filer le derby (3-1)

Par

Les Aiglons n'ont pas tenu le coup, ce mardi soir sur la pelouse du stade Louis II. Si le Gym est revenu dans le coup après l'ouverture du score monégasque, ce sont bien les joueurs de l'ASM qui ont fait la différence pour s'imposer 3-1 lors de la 7e journée de Ligue 1. Ounas est sorti sur blessure.

Le gym a été dominé par une équipe monégasque réaliste.
Le gym a été dominé par une équipe monégasque réaliste. © Maxppp - .

Leur bonne entame de match et les belles intentions n'auront pas suffi. Ce mardi soir sur la pelouse du stade Louis II, les aiglons n'ont pas été assez constants pour espérer décrocher quelque chose. Emmenés par un excellent Golovin, auteur d'un doublé et d'une passe décisive, les Monégasques ont profité des largesses de la défense niçoise pour l'emporter 3-1.

Publicité
Logo France Bleu

Enthousiastes, les coéquipiers de Wylan Cyprien ont pourtant secoué l'ASM lors des premières minutes sans réellement se montrer dangereux. Et puis Golovin est venu ouvrir le score, d'une frappe sublime du pied gauche au cœur de la surface de réparation (1-0, 29e).

Le Gym s'effondre

Si les Niçois sont revenus au score en début de seconde période (1-1, 54e), ils n'en ont pas fait assez pour renverser ce derby. Bien trop perméables en défense, à l'image d'un Malang Sarr en perdition, les joueurs de Patrick Vieira se sont effondrés et Monaco a pris le large. Golovin, d'abord (2-1, 74e). Puis Ben Yedder, ensuite (3-1, 80e), sont venus offrir un premier succès à leur équipe et un troisième revers à la formation niçoise.

Esseulé à la pointe de l'attaque, Dolberg n'a pas existé tout comme Alexis Claude-Maurice. Remuant, Youcef Atal est parfois tombé dans un excès d'individualisme et peine encore à faire les bons choix. Enfin Adam Ounas a quitté le terrain sur civière à la suite d'une charge de Ballo-Touré... dans la surface de réparation monégasque (60e). Si le joueur a quitté le stade en boitant, il a profité de son passage en zone mixte pour souffler que les ligaments croisés ne semblaient pas touchés...

Décevant, le Gym va désormais devoir réagir à domicile dès samedi soir (20h) face à Lille. Patrick Vieira a beaucoup de travail devant lui pour que son équipe trouve enfin les bons réglages offensivement comme défensivement.

Publicité
Logo France Bleu