Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : Nice timide leader contre Bastia

dimanche 27 novembre 2016 à 23:13 Par Jean-Baptiste Marie, France Bleu Azur

L'OGC Nice a repris ce dimanche soir le fauteuil de leader de Ligue 1. Les joueurs de Lucien Favre tout juste éliminé de l'Europa League ont peiné face à Bastia. Les Corses ont arraché le nul : 1-1. Les Aiglons ont une courte tête d'avance sur le voisin monégasque et le PSG, champion en titre.

Plea (au premier poteau) et Sarr (la tête entre les mains) n'ont pas réussi à faire plier le gardien corse après la pause.
Plea (au premier poteau) et Sarr (la tête entre les mains) n'ont pas réussi à faire plier le gardien corse après la pause. © Maxppp - .

Aucune personne présente au stade, parmi les près de 21.000 spectateurs assis à l'Allianz Riviera, ne pourra (cette fois !) refuser la thèse d'un OGC Nice à deux visages. Conquérants d'entré de jeu, les footballeurs azuréens battus par Schalke jeudi dernier (2-0) ont rapidement ouvert la marque par Alassane Plea (1-0, 11e). Le meilleur buteur du Gym a propulsé de la tête le ballon au fond des filets, reprenant un corner superbement bien tiré par Mika Seri.

Logiquement en tête à la pause, le docteur Jekyll est resté au vestiaire. Et mister Hyde a fait son apparition sur la pelouse de l'Allianz Riviera. Les aiglons ont traversé la premier quart d'heure dans une inattendue transparence. Le jeu "à la niçoise" a subitement disparu. Cela a permis aux Corses d'égaliser. Crivelli a trompé Cardinale (1-1, 60e) qui venait de réaliser une parade sur une frappe de Mostefa dans la surface de réparation.

OGC Nice : Dr Jekyll - Mr Hyde

Timidement, les Niçois ont alors tenté de réagir. Comme cette frappe à bout portant de Valentin Eysseric (hors-jeu) qui a buté sur un Jean-Louis Leca des grands soirs (69e). Le jeune Sarr a aussi cogné le poteau corse sur un corner de Seri (73e). Enfin c'est Alassane Plea qui a touché la barre transversale en enlevant trop sa frappe alors qu'il avait le but vide face à lui pour offrir la victoire aux siens (87e). Score final : 1-1.

" Il en faut pas créer de rêve inutile " - Dante, capitaine OGC Nice.

Au moment d'analyser cette contre-performance à domicile, ni Lucien Favre ni les joueurs de l'OGC Nice n'ont voulu parlé de facilité ou de suffisance. Pourtant, par moment, on a cru voir le leader de la Ligue 1 au petit trot. Certes les matches s'enchaînent mais la fatigue n'est pas une excuse (ce sont les Niçois eux-même qui le disent !). Le technicien suisse n'a d'ailleurs procédé à aucun changement face à Bastia.

Nice toujours en tête

Malgré ce nul, le Gym retrouve sa place de leader du championnat de France devant Monaco et Paris qui ne sont plus qu'à un point derrière. Une pression des favoris qui ne doit pas perturber le club du Président Rivère. C'est même tout le contraire à en croire l’expérimenté capitaine niçois : Dante.

Dante, capitaine de l'OGC Nice : "On rêve tous d'une belle fin de saison, mais patience."

Les prochains matches de l'OGC Nice en Ligue 1 : Guingamp-Nice mercredi 30 novembre à 19h et Nice-Toulouse dimanche 4 décembre à 20h45 à l'Allianz Riviera. Des rencontres à suivre EN DIRECT à la radio sur France Bleu Azur.