Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 : Olivier Dall'Oglio et Montpellier, le mariage est imminent

-
Par , France Bleu Hérault

À 57 ans, Olivier Dall'Oglio va connaître un sixième banc français. Le coach va quitter Brest dans les heures qui viennent. À un an de la fin de son contrat, il va rejoindre Montpellier où il succèdera à Michel Der Zakarian.

Olivier Dall'Oglio va succéder à Michel Der Zakarian
Olivier Dall'Oglio va succéder à Michel Der Zakarian © AFP - Pascal Guyot

Laurent Nicollin nous l'avait annoncé vendredi soir dans 100% Paillade : il y a 24 heures, son coach était choisi et le président était tout proche d'un accord avec le club auquel l'élu appartenait. Le MHSC a donc trouvé le successeur de Michel Der Zakarian, et il s'agit d'Olivier Dall'Oglio. Nous sommes en mesure de le confirmer. 

Entraîneur de Brest depuis l'été 2019, qu'il a maintenu dans l'élite ces deux dernières saisons, avec le plus petit budget du championnat, Olivier Dall'Oglio devrait être officialisé dans les prochaines heures ou prochains jours. Le technicien, originaire d'Alès, sera ainsi le vingtième entraîneur du club, depuis 1974. Le contrat proposé par sa nouvelle écurie liera les deux parties jusqu'en juin 2024

Les dirigeants brestois ne souhaitaient pas le conserver à tout prix, alors que les rapports entre le coach et une partie de son vestiaire s'étaient, semble-t-il, un peu dégradés ces dernières semaines. Le SB29 est donc proche d'un accord total avec les dirigeants héraultais, alors qu'il restait une année de contrat au Gardois. 

Depuis plusieurs semaines, et comme nous l'avions confirmé le 19 mai dernier, Olivier Dall'Olio était la cible numéro un du président Laurent Nicollin, avec qui ce dernier avait toujours eu "un bon feeling". En interne et autour du club, certains ont milité pour Laurent Batllès, récent vainqueur du championnat de France de Ligue 2 avec Troyes. Seulement, au delà du fait que Laurent Nicollin souhaitait suivre son instinct, la situation contractuelle du jeune et prometteur entraîneur (deux ans avec l'Estac) ne permettait pas à Montpellier d'envisager sérieusement son arrivée dans l'Hérault. Idem pour Sabri Lamouchi, dont le profil avait aussi séduit le boss du MHSC, qui est toujours lié avec son club de Al Duhail au Qatar. 

C'est donc sur Olivier Dall'Oglio que la Paillade a choisi de miser. Un entraîneur souvent salué pour sa capacité à bien faire jouer ses équipes et à prôner un football plutôt offensif. Notre consultant Benjamin Psaume, qui a été sous ses ordres à Alès, se souvenait récemment dans 100% Paillade des séances avec lui : "du jeu, du jeu, toujours beaucoup de jeu". 

Un coach qui n'a sans doute jamais possédé un effectif aussi fort que celui qu'il aura à sa disposition, lui qui, avant son expérience bretonne, était parvenu à faire monter Dijon en Ligue 1, puis à maintenir le club en première division. La Paillade va désormais pouvoir avancer avec son nouvel entraîneur sur le mercato et sur un certain nombre de dossiers. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess