Football

Ligue 1 : où vont les Girondins de Bordeaux ?

Par Clément Carpentier, France Bleu Gironde mardi 15 avril 2014 à 6:15

Cédric Carrasso a abandonné son brassard de capitaine ce week-end à Ajaccio
Cédric Carrasso a abandonné son brassard de capitaine ce week-end à Ajaccio © Panoramic

Incapables de gagner depuis sept matchs, les Girondins de Bordeaux n'ont presque plus rien à jouer en cette fin de saison. Le club ne remplira sûrement pas son objectif de la saison, c'est-à-dire finir européen. Vivement la saison 2014-2015.

Les Girondins de Bordeaux sont-ils en dépression ? En tout cas, les joueurs de Francis Gillot ne savent plus gagner . Ce week-end à Ajaccio (1-1) , les Bordelais ont enchainé un 7e match sans victoire (cinq nuls et deux défaites). Ils n'ont plus remporté un match depuis le 25 février et une victoire 3 à 2 contre Lorient. À cinq journées de la fin du championnat, ils pointent à la 7e place de la Ligue 1. Mais surtout, les Girondins ont sûrement vu leurs derniers rêves d'Europe s'envoler sur l'Ile de Beauté. Avec la victoire de Lyon contre le PSG, ils sont maintenant à 9 points des places européennes.

Un parcours de relégable

"Ca ronronne dans le club, il faut retrouver de la grinta et de l'enthousiasme"

Le plus inquiétant dans tout ça, c'est le parcours des Girondins de Bordeaux en 2014. Quatrième de la Ligue 1 à la trêve hivernale, depuis c'est la dégringolade pour Guillaume Hoarau et ses coéquipiers. Le club n'a pris que 14 points sur 42 possibles depuis janvier. Autant dire que c'est un vrai parcours de rélégable. Sur la phase retour, les Girondins de Bordeaux sont 16e de la Ligue 1. Seuls Bastia, Nantes, Guingamp et Ajaccio ont fait pire en 2014.

"Il y a des joueurs qui ont l'esprit club mais qui sont pris pour des bouche-trous aujourd'hui." — François Grenet veut retrouver des joueurs qui mouillent le maillot

Le contexte devient pesant

"Dans cette situation, certains regardent très vite leur avenir personnel"

Pourtant ces dernières semaines, le président Jean-Louis Triaud et l'entraîneur Francis Gillot ont multiplié les sorties médiatiques tonitruantes pour essayer de secouer leurs joueurs. Mais rien n'y fait, les joueurs semblent attendre la fin du championnat tranquillement sans panache.

Jean-Louis Triaud était dépité après la défaite à Ajaccio - Aucun(e)
Jean-Louis Triaud était dépité après la défaite à Ajaccio

"Un des leviers est de clarifier rapidement la situation de chaque joueur et de l'entraîneur." — Jean-Yves de Blasis espère que le staff va réussir à remobiliser les joueurs  

Le contexte est en tout cas assez tendu. Entre un président qui conseille à ses joueurs d'aller chez le psychologue , un entraîneur qui ne sait toujours pas s'il sera là la saison prochaine et un capitaine qui abandonne son brassard. On a connu mieux aux Girondins de Bordeaux ces dernières années. Francis Gillot le répète souvent il a un groupe sain mais qui manque cruellement de leaders.

Cédric Carrasso a bien tenté de remuer le cocotier à Ajaccio en abandonnant son brassard de capitaine pour responsabiliser ses coéquipiers. Pour l'instant, cela n'a eu aucun effet. Il reste maintenant cinq matchs aux Girondins pour au moins finir la saison avec panache et** réconquérir un peu le coeur de leur supporters.**

"Il faut une vraie remise en question"

Partager sur :