Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 - P. Garande : "Incompréhensible de ne pas jouer le match contre Toulouse demain dimanche !"

samedi 14 avril 2018 à 20:15 Par Boris Letondeur, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

L’entraîneur du Stade Malherbe de Caen Patrice Garande est furieux que le match de la 33ème journée de Ligue 1 contre Toulouse n'ait pas été reporté à demain, dimanche 15 avril. Ce samedi, le délégué de la rencontre a décidé de reporter le match car la pelouse de d'Ornano était en partie inondée.

Patrice Garande, l'entraineur du SM Caen, est furieux contre la décision du délégué de ne pas reporter le match contre Toulouse à demain dimanche.
Patrice Garande, l'entraineur du SM Caen, est furieux contre la décision du délégué de ne pas reporter le match contre Toulouse à demain dimanche. © Maxppp - Stéphane Geufroi

Quelques minutes après l'annonce du report sine die du match du SM Caen comptant pour la 33ème journée de championnat contre Toulouse, Patrice Garande ne décolérait pas. 

Patrice Garande : Je prends mal le fait qu'on nous refuse la possibilité d'attendre jusqu'à demain. Pour ce soir, c'est sûr que ce n'était pas jouable. Une partie du terrain était inondée, le ballon ne roulait pas, il y aurait eu des risques pour l'intégrité physique des joueurs. Ça, je ne le remets pas en cause. Maintenant, le délégué prend la décision que même demain ce ne serait pas jouable.  Il a consulté des spécialistes qui lui ont dit qu'il a lait tomber 8 mm d'eau entre 11h et 17h. Sauf que c'est sur la durée. Au moins qui'on se donne les moyens de jouer demain. Nous on voulait jouer, Toulouse voulait jouer. 

"Le délégué a pris sa décision trop hâtivement"

C'est une décision hâtive ?

Complètement ! Pourquoi ne se donne-t-on pas la possibilité de jouer demain ? La météo est variable. Hier, il devait pleuvoir et il a fait 20 °C ! Ce soir on ne peut pas jouer, d'accord. Mais on avait réservé les chambres d'hôtel, Toulouse aussi avait pris ses dispositions. Les deux équipes voulaient jouer ! C'est une décision prise par une personne, une seule ! Ça a des conséquences, on veut jouer ! On avait le temps, on n'est pas pressé ce soir. On s’assoit et on discute. Je vois un communiqué où c'est écrit "accord entre les deux clubs". Je ne sais pas d'où ça sort mais on ne nous a pas demandé notre avis. Nous, on voulait jouer !

Des conséquences sportives et extra-sportives...

On peut prendre le côté positif en se disant que Youssef Ait-Bennasser et Enzo Crivelli seront revenus avec nous pour disputer ce match face à Toulouse, Fred Guilbert aussi puisqu'il aura purgé sa suspension. Sauf qu'il la purgera contre Paris, et qu'il ne sera pas avec nous mercredi. Les joueurs étaient prêts pour ce match contre Toulouse, on le jouera je ne sais pas quand. Maintenant, c'est comme ça, on bascule dans la préparation du match contre Paris. 

Armougom et Dabo voient rouge en B ! Laissé en réserve ce samedi pour le derby face à Mondeville (perdu 2-1), Yoël Armougom et Mouhamadou Dabo ont été exclus. Ils ne pourront pas être appelés par Patrice Garande pour le match contre le PSG.

Reporté quand ?

Compte tenu du calendrier très serré d'ici à la fin de la saison (un match tous les weekend d'ici au 19 mai), il reste trois fenêtres pour disputer ce match entre Caen et Toulouse. La première, dans 10 jours le mercredi 25 avril. La deuxième une semaine plus tard, mercredi 3 mai et la dernière le mercredi 9 mai, à condition que le Stade Malherbe ne se qualifie pas pour la finale de la Coupe de France, se déroulant le 8 mai.