Football DOSSIER : Toute la saison 2016-2017 de l'ASNL en Ligue 1

Ligue 1 : petit lifting pour le stade Marcel-Picot, l'antre de l'ASNL

Par Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine mercredi 10 août 2016 à 4:00

Le hall, à la sortie des vestiaires, a été repeint en rouge avec la devise du club
Le hall, à la sortie des vestiaires, a été repeint en rouge avec la devise du club © Radio France - Cédric Lieto

PHOTOS - Avec la montée en Ligue 1, le stade Marcel-Picot qui accueille les matchs de l'AS Nancy Lorraine a subi quelques travaux d'ordre esthétique. Une manière de mieux coller aux standards de l'élite.

Pas de révolution mais des évolutions par petites touches : voilà comment on peut résumer l'été du stade Marcel-Picot. Avec la montée en Ligue 1, l'antre de l'ASNL a subi quelques travaux pour mieux correspondre aux canons de l'élite du football français. Il s'agit d'abord de détails esthétiques :

  • Certains murs extérieurs repeints

Du côté du boulevard Jean Jaurès, les murs de la tribune Jacquet ont été repeints. Le bleu délavé a laissé sa place au gris que l'on trouve déjà sur le reste de l'enceinte.

Les murs extérieurs du stade du côté de la tribune Jacquet ont été repeints en gris - Radio France
Les murs extérieurs du stade du côté de la tribune Jacquet ont été repeints en gris © Radio France - Cédric Lieto
  • La sortie des vestiaires rénovée 

Le hall qui relie les vestiaires des joueurs et la pelouse a été rénové avec cette inscription blanche sur fond rouge "Qui s'y frotte s'y pique". Une question d'image notamment car l'endroit est souvent filmé par les caméras de télévision.

Le hall près des vestiaires a été rénové - Radio France
Le hall près des vestiaires a été rénové © Radio France - Cédric Lieto
Certains détails ont changé devant le vestiaire de l'ASNL - Radio France
Certains détails ont changé devant le vestiaire de l'ASNL © Radio France - Cédric Lieto
  • Du plexiglas pour séparer les tribunes Piantoni et Jacquet

Comme dans les autres zones du stade jusque-là, un plexiglas sépare désormais les tribunes Piantoni et Jacquet. Impossible de frauder en changeant de tribunes, c'est ce qu'explique Nabil El Yaagoubi, responsable de la sécurité de l'AS Nancy Lorraine : 

C'est humain de vouloir se rapprocher quand on voit un siège libre à côté, sauf que ce n'est pas la même tribune, ce n'est pas le même tarif non plus. Par respect pour les personnes qui sont au bon endroit...Ca permet de mieux réguler les flux [...] On a des homologations d'ouvertures pour tant de personnes par tribunes. Ca nous évitera de prendre des risques et d'avoir plus de personnes que prévu, et d'avoir notre responsabilité mise en cause si jamais il devait y avoir des incidents."

Pour prévenir ces incidents, le PC sécurité du stade a été entièrement rénové. Le nombre de caméras de vidéo surveillance est passé d'une trentaine à plus de 80.