Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 : pourquoi la victoire est obligatoire pour les Girondins face à Nîmes ?

-
Par , France Bleu Gironde

Les Bordelais doivent se racheter après leur vilaine défaite à Marseille et avant un calendrier très compliqué dans les prochaines semaines.

Josh Maja, l'attaquant anglais des Girondins de Bordeaux
Josh Maja, l'attaquant anglais des Girondins de Bordeaux © Maxppp - Guillaume Horcajuelo/EPA/Newscom/MaxPPP

Ce dimanche (15h), les Girondins n'ont pas le choix. Face à Nîmes au Matmut Atlantique, la victoire est obligatoire. Pourquoi ? Tout d'abord parce qu'ils nous doivent et surtout se doivent à eux-mêmes une revanche après la piètre prestation face à l'OM il y a une semaine. Complètement dépassés, les Bordelais n'ont absolument rien montré au Vélodrome. Ils doivent se remettre la tête à l'endroit face aux Gardois. 

Ensuite parce que comme l'a dit le gardien des Girondins Benoît Costil, Nîmes est aujourd'hui une équipe de leur championnat. Celui qui se joue à partir de la 8e place de la Ligue 1 grosso modo. Et si les joueurs de Jean-Louis Gasset, actuellement 12e, ne veulent pas commencer à regarder vers le bas et à se faire peur dans les prochaines semaines, il faut prendre les trois points face aux Nîmois. 

Enfin, la victoire est obligatoire car après cette rencontre les Bordelais vont avoir un calendrier très corsé. Avec quatre matchs de haut voire très haut niveau avant et après la trêve internationale de début novembre. Il faudra tenter d'aller chercher des points contre Monaco, Montpellier, Rennes et Paris. Autant dire qu'il faut mieux en mettre quelques-uns au chaud avant. 

Pour réussir cela, les Girondins vont compter sur Hatem Ben Arfa. Il va vivre normalement si tout se passe bien sa première au Matmut Atlantique. Pour rappel, ce sera à huis clos. Après 60 minutes correctes à Marseille, l'attaquant français doit maintenant monter en régime. Il pourrait être associé en attaque au jeune anglais, Josh Maja, buteur face à l'OM. En revanche, il faudra sûrement faire sans Laurent Koscielny une nouvelle fois. Touché aux adducteurs, le capitaine bordelais continue de se soigner. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess