Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : Prince Gouano de retour à l'entraînement avec l'Amiens SC

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

Après un week-end marqué par les cris de singe et les insultes racistes dont il a été victime à Dijon Prince Gouano a participé à la séance d'hier. Sous les yeux d'une quarantaine de supporters le capitaine de l'Amiens SC a gardé le silence mais son sourire en disait long.

Prince Gouano, à l'entraînement avec l'Amiens SC ce lundi
Prince Gouano, à l'entraînement avec l'Amiens SC ce lundi © Radio France - François Sauvestre

Amiens, France

Victime de cris de singes de la part d'un spectateur de Dijon vendredi soir lors du match de la 32e journée de Ligue 1 avec Amiens, Prince Gouano a rechaussé les crampons pour l'entraînement de ce lundi. Une séance normale. Le capitaine amiénois a gardé le silence mais le sourire affiché à son arrivée sous les yeux des supporters en disait long.

Reportage France Bleu Picardie à la Licorne

Plusieurs supporters présents ce lundi après-midi sont venus exprès pour soutenir Prince Gouano. Sylvère lui a tapé dans la main et lui a dit "tu es un beau joueur, un bon et un beau joueur. Aujourd'hui j'ai dit je vais le voir, parce que c'est beau ce qu'il a fait". 

Des supporters sous le charme

Les mots, forts de Prince Gouano condamnant fermement ces insultes mais affichant aussi une immense sagesse ont aussi frappé Christophe, un abonné de la Tribune Nord à la Licorne. "Il était content de nous voir je pense, et c'est pour cela qu'on est là, pour les soutenir"

Il faut le laisser tranquille

Du côté du club de l'ASC, on cherche à "préserver" le joueur indique le vice-président Luigi Mulazzi. "Là il faut le laisser tranquille", indique t-il après la déferlante médiatique du week-end. Prince Gouano a été en effet très sollicité et a reçu de nombreux messages, notamment de responsables politiques. 

Luigi Mulazzi vice président de l'Amiens SC

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu