Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% PSG sur France Bleu Paris

Ligue 1 - 100 000 euros d'amende pour le PSG et du huis-clos partiel pour la tribune Auteuil avec sursis

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu
Paris, France

Le PSG est fixé sur ses sanctions après les détériorations du Parc OL provoqués par ses supporters à l'occasion de la finale de la Coupe de la Ligue le 1er avril dernier. Paris écope de 100 000 euros d'amende et aussi de deux matchs à huis-clos partiel s’appliquant sur la tribune Auteuil.

Plusieurs dizaines de fumigènes ont craqué au Parc OL par les fans du PSG à l'occasion de la finale de la Coupe de la Ligue
Plusieurs dizaines de fumigènes ont craqué au Parc OL par les fans du PSG à l'occasion de la finale de la Coupe de la Ligue © Maxppp - Arnaud Journois

Plus de deux heures d'audience, le dossier a été long à défendre pour Jean-Claude Blanc le directeur général du PSG accompagné pour l'occasion par les avocats du club. Dans un contexte "tribune" compliqué en France, Paris devait répondre des agissements de certains de ses supporters à l'occasion de la finale de la coupe de la ligue du 1er avril dernier. Lors de cette rencontre dans le kop parisien, 68 sièges ont été arrachés, 60 fumigènes craqués et des toilettes saccagées. La sanction est donc tombé : fermeture pour deux matchs de l’espace visiteur pour les rencontres à l’extérieur (sanction déjà purgée dans le cadre de la mesure conservatoire), amende ferme de 100.000 € et deux matchs à huis-clos partiel s’appliquant sur la tribune Auteuil avec sursis. Des sanctions encore plus lourdes étaient attendues mais pour Sébastien Deneux, président de la commission de discipline, il y a une explication "Ce que la commission a pris en considération, c'est l'excellent casier disciplinaire du PSG, mais aussi le fait qu'il n'était pas pleinement maître du match, a-t-il déclaré. Mais il est hors de question que de tels comportements se reproduisent. Les supporters à l'origine de ces incidents étant susceptibles de se retrouver dans les stades, c'est un avertissement clair."

A la sortie de cette audition, Jean-Claude Blanc n'a pas souhaité s'exprimer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess