Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 : quand Jean-Louis Gasset découvre les limites de son effectif à Lens

-
Par , France Bleu Gironde

Comme Paulo Sousa à son époque, l'entraîneur bordelais a pu se rendre compte de la faiblesse de son équipe dans certains secteurs du jeu.

Jean-Louis Gasset, l'entraîneur des Girondins de Bordeaux
Jean-Louis Gasset, l'entraîneur des Girondins de Bordeaux © Maxppp - PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Rude retour sur terre pour les Girondins ce weekend avec une vilaine défaite à Lens (1-2). Un match où Jean-Louis Gasset a découvert les limites de son effectif. Si les supporters bordelais les connaissent par cœur depuis deux ans, lui n'avait pas encore eu le loisir de les voir. Eh bien, il a vu à Lens : cette absence de véritable arrière gauche, ce manque de répondant quand l'adversaire augmente l'intensité et surtout, ce satané manque de talent.

Lors de ses trois premiers matchs, Jean-Louis s'était appliqué à bien défendre mais à Lens, il a voulu passer la vitesse supérieur. Problème aux Girondins, on n'est pas sûr qu'elle existe. Alors pour ça, il a tenté quelque chose comme Paulo Sousa à son époque : mettre un attaquant, arrière gauche avec Rémi Oudin comme le faisait le Portugais avec Kalu ou Kamano. En attaque, Briand jouait ailier alors qu'il n'en a absolument pas les qualités. Bref, résultat des courses, l'entraîneur bordelais s'est complètement planté et c'est d'ailleurs lui qui le dit.

Il y a tout de même une éclaircie après ce match. C'est le retour de Pablo après sa rupture des ligaments croisés.  Le Brésilien a rejoué 30 minutes à Lens après l'expulsion de Paul Baysse. Il a plutôt été bon et le bateau bordelais n'a pas coulé à pic avec lui en fin de match. Celui qui impressionne Jean-Louis Gasset à l'entraînement devrait vite retrouver ses moyens. En tout cas, son retour tombe vraiment bien pour les Girondins avec deux matchs déjà très importants contre Nice et Dijon à domicile où il ne faudra pas se louper.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess