Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020-2021 du FC Metz

Ligue 1 : quand les ultras du FC Metz ne voyagent plus

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Il y a un an, quasiment jour pour jour, les supporters du FC Metz effectuaient, à Amiens, leur dernier déplacement. Depuis, la crise sanitaire est passée par là et les ultras grenats doivent vivre leur passion à distance, entre frustration et résignation.

Les ultras du FC Metz lors d'un derby contre l'ASNL en 2019
Les ultras du FC Metz lors d'un derby contre l'ASNL en 2019 © Maxppp - Alexandre Marchi

Le 29 février 2020, le parcage " visiteurs " du stade de la Licorne, à Amiens, coloré en grenat, a hurlé de bonheur, quand Farid Boulaya a ouvert la marque d'une splendide frappe enroulée. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

C'est dans ce coin de tribune picard, que la Génération Grenat, la Gruppa et la Horda Frénétik ont effectué leur tout dernier déplacement. Depuis, le coronavirus s'est répandu ; une épidémie qui a eu pour conséquence d'éloigner les ultras des stades français. 

Et si St Symphorien a ouvert partiellement en début de saison, avec une jauge à 5000 spectateurs, les tribunes réservées aux supporters adverses, elles, sont toutes restées fermées. 

Graouz, de la Horda Frénétik, évoque cette longue privation de déplacements en Ligue 1

Pour tous les ultras messins qui défendent les couleurs du FC Metz aux quatre coins du pays, c'est donc un sacré coup d'arrêt : un an sans parcage "visiteurs ", un an sans voyage sur les routes de la Ligue 1 ou de la Coupe de France. Graouz, le capo, de la Horda Frénétik reconnaît ressentir un énorme vide. 

C'est un réel manque (...) Y a beaucoup de personnes que l'on ne voit plus. C'est triste !

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Et malgré ce manque, pas question pour cet ultra grenat de suivre systématiquement tous les matchs du FC Metz à la télévision. 

Je suis plutôt les résultats à distance ou quand le match est terminé. Moi, le foot, je le vis vraiment quand je suis au stade. Le foot à la télé, cela m'intéresse pas !

Et pour ne pas perdre la main, Graouz reprend parfois quelques chants ultras du FC Metz, quand l'occasion se présente. 

Quand j'ai l'occasion de revoir des potes du stade, et bien on pousse la chansonnette.

Graouz et les autres ultras du FC Metz, qu'ils siègent en Est ou en Ouest à St Symphorien, privés de déplacement depuis un an, ont pu toutefois se retrouver, le 14 février dernier, avant le derby de l'Est contre Strasbourg, pour saluer la bonne saison des hommes de Coach Antonetti. Mais quand se déplaceront-ils à nouveau ? Personne ne le sait...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess