Football

Ligue 1 - Rageante défaite de Nice à Rennes

Par Jean-Baptiste Marie, France Bleu Azur dimanche 26 avril 2015 à 0:00

Mathieu Bodmer ne peut empêcher l'égalisation du rennais Prcic
Mathieu Bodmer ne peut empêcher l'égalisation du rennais Prcic © MaxPPP

Dans le cadre de la 34e journée de Ligue 1, l'OGC Nice était en Bretagne sur la pelouse du Stade Rennais ce samedi 25 avril. Après une première période à son avantage, Nice a sombré : perdant son gardien Simon Pouplin, se voyant refuser un but (valable !). Une mauvaise soirée, en somme, conclue par une défaite 2 buts à 1. Rageant

Le maintien est définitivement difficile à aller chercher pour l'OGC Nice. Alors qu'il aurait pu faire un grands pas contre Paris la semaine denière (défaite 3 buts à 1), le Gym avait l'occasion de poinçonner à 90% son billet "Ligue 1" pour la saison prochaine. Pour cela, l'OGC Nice devait battre Rennes. C'est dans cet esprit que les Azuréens ont débuté la rencontre. Désillusion. Nice repart bredouille de la Bretagne.

Une défaite 2 buts à 1 contre le Stade Rennais (lire ci-dessous) qui ne fait pas les affaires du Gym. Car derrière, ça pousse. Lorient, Bastia et Guingamp ont gagné. Toulouse et Metz ont arraché le nul. L'OGC Nice est 12e de Ligue 1 (41 points) avec une petite avance de quatre points sur la zone rouge. Le match contre Caen, la semaine prochaine, s'annonce décisif.

Le gardien niçois Joris Delle (à gauche) n'avait plus rejoué en Ligue 1 depuis deux ans - Maxppp
Le gardien niçois Joris Delle (à gauche) n'avait plus rejoué en Ligue 1 depuis deux ans © Maxppp

Un but refusé, Pouplin blessé, hold-up parfait...

La partie avait pourtant bien commencé pour l'OGC Nice. Eric Bauthéac ouvre la marque pour les Aiglons (0-1, 22e) suite à un très beau travail d'Alassane Pléa et Grégoire Puel. Le Gym limite les assauts bretons, maîtrise les débats et rentre au vestiaire avec un but de plus que son adversaire breton.

Le Stade Rennais qui revient en seconde période avec de bien meilleures intentions. Sanjin Prcic marque pour les rouges et noirs (1-1, 47e). Les Bretons font le siège du camp niçois. Et à l'heure de jeu, Simon Pouplin se blesse. Le gardien azuréen laisse sa place à Joris Delle. Delle (gravement blessé au genou l'été dernier) n'avait plus rejoué en Ligue 1 depuis deux ans.

Malgré ce coup dur, Nice pousse. Eric Bauthéac file au but, marque son doublé (65e) et enfin croit avoir marquer un deuxième but. Tony Chapron, l'arbitre du match, le lui refuse pour une faute (imaginaire !) sur le capitaine rennais Romain Danzé.

C'est le tournant du match. Rennes réalisera le hold-up parfait en toute fin de match , sur un centre-tir de Konradsen, qui surprend Delle (2-1, 90e).

Les réactions niçoises : Claude Puel, Eric Bauthéac

L'analyse de Claude Puel, l'entraîneur de Nice, après la défaite à Rennes.

La déception d'Eric Bauthéac, en colère contre l'arbitre du match.