Football

Ligue 1: Reims débloque son compteur face à Nantes

Par Martin Bourdin, France Bleu Champagne-Ardenne samedi 7 mars 2015 à 15:10

Parfois en difficulté depuis le début de saison, Grégory Bourillon a été le meilleur rémois face à Nantes (3-1)
Parfois en difficulté depuis le début de saison, Grégory Bourillon a été le meilleur rémois face à Nantes (3-1) © Maxppp - Daniel Fouray

Après huit matchs sans victoire, le Stade de Reims s’est imposé face à Nantes, lors de la 28e journée de Ligue 1 (3-1). Dans une soirée où tout leur a sourit, les Rémois prennent six points d’avance sur la zone de relégation.

Enfin ! Il aura donc fallu un peu plus de deux mois en 2015 pour voir le Stade de Reims décrocher sa première victoire. « On va arrêter de nous bassiner avec ça » , se satisfaisait le président Jean-Pierre Caillot après le succès rémoise face à Nantes, samedi soir, lors de la 28e journée de Ligue 1 (3-1).

Pour une fois, les événements ont tous tourné en faveur du Stade de Reims. Du but refusé à Yacine Bammou pour un hors-jeu discutable à la 10e minute du match jusqu’aux résultats des autres rencontres de la soirée. Pourtant, le début de match était totalement à l’avantage des Nantais. Mais Reims a su ouvrir le score sur sa première réelle incursion dans le camp nantais.

Six points d'avance sur le premier relégable

Un Grégory Bourillon, énorme samedi soir, catapultait le ballon au fond des filets de Rémi Riou, après un coup-franc bien tiré par Diego (1-0, 14e). Ce même Diego à l’origine d’un contre éclair, trois minutes plus tard après un corner mal tiré par Lucas Deaux. A l’autre bout du terrain, quelques secondes plus tard, Signorino servait Mandi qui ajustait Riou (2-0, 16e).

Le public, venu plus nombreux que d’habitude, pouvait montrer sa joie. Juste avant la pause, nouveau fait de jeu en faveur du Stade de Reims : Alhadhur, à peine entré en jeu côté nantais, se fait expulser sévèrement pour un geste mal maîtrisé sur Moukandjo (43e). La deuxième période fut moins enthousiasmante. David Ngog a profité de l’apathie nantaise pour inscrire son quatrième but de la saison (3-0, 59e).

Le petit bémol, il en fallait un, restera ce but encaissé sur un mauvais alignement de la défense (3-1, 77e). Pas grave. L’essentiel est ailleurs : avec cette victoire, la première en 2015 donc, Reims reprend six points d’avance sur le premier relégable, Toulouse. Une bouffée d’oxygène acquise aussi grâce aux autres résultats de la journée. Aucun des adversaires directs des Rémois n’ont gagné ce samedi soir. Il y a des soirées comme ça…

LA FEUILLE DE MATCH

Buts : Bourillon (14e), Mandi (16e) et Ngog (59e) ; Is. Bangoura (77e) pour Nantes

Avertissements : Signorino (30e), Bourillon (55e) et Conte (90e+1) pour Reims ; I. Cissokho (23e), Is. Bangoura (45e+1) pour Nantes.  

Exclusion : Alhadhur (44e) pour Nantes.

Reims : Agassa - Mandi, Conte, Tacalfred (cap), Signorino - Oniangue, Bourillon, Charbonnier (Peuget, 82e), Diego - Moukandjo (Fortes, 63e), Ngog (de Preville, 74e). Entraîneur : Jean-Luc Vasseur.

Nantes : Re. Riou - I. Cissokho, Hansen, Veigneau (cap) (Alhadhur, 41e), Djilobodji - Gakpé, Deaux (R. Gomis, 74e), Veretout, Bessat - Bammou (Bedoya, 29e), Is. Bangoura. Entraîneur : Michel Der Zakarian.

Le onze de départ rémois face à Nantes - Radio France
Le onze de départ rémois face à Nantes © Radio France - Alexandre Audabram

Suivez la rencontre en direct

 

REIMS 3 - 1 NANTES - Résumé FOOT

Partager sur :