Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : FC Metz : la saison 2016-2017 en Ligue 1

Ligue 1 : Renaud Cohade, "le FC Metz est le projet qu’il me fallait"

jeudi 21 juillet 2016 à 11:18 Par Clément Lhuillier, France Bleu Lorraine Nord

Dernier arrivé dans l’effectif du FC Metz, Renaud Cohade s’est livré au jeu des questions/réponses avec la presse cette semaine. Du haut de ses 263 matches de Ligue 1, l’ancien milieu de St Etienne, Valenciennes et Strasbourg, se dit "excité" par son nouveau défi.

Renaud Cohade, le nouveau "guide" du milieu de terrain du FC Metz
Renaud Cohade, le nouveau "guide" du milieu de terrain du FC Metz © Radio France - Clément Lhuillier

Metz, France

"Il y a du monde pour m'accueillir ! " Souriant et disponible, Renaud Cohade s'est présenté pour la première fois devant les journalistes messins pour livrer ses premières impressions sur le FC Metz, ses nouveaux coéquipiers, et son rôle au sein de l'équipe.

Renaud Cohade, vous étiez en contact avec d’autres clubs avant de signer à Metz. Qu’est ce qui a fait la différence ?

Il y a effectivement eu quelques contacts avec Nancy. Mais j’ai senti une grande volonté du FC Metz de me vouloir, une grande confiance, donc le choix s’est vite fait, et ça s’est porté du côté des grenats. C’est un nouveau projet. Cela faisait 4 ans que j’étais à l’ASSE, c’était une fin de cycle. Il y avait une volonté aussi du club de renouveler l’affectif. J’ai eu une discussion avec Christophe Galthier (l’entraineur de St Etienne), il me fallait un autre projet, et celui du FC Metz était le projet qu’il me fallait. J’ai acquis beaucoup d’expérience la bas, j’ai joué la coupe d’Europe quasiment chaque saison. Ici c’est un autre projet mais c’est tout autant excitant.

Avez-vous hésité avant de signer chez un promu ?

Non. On a vu l’année passée que des promus pouvaient faire de bonnes saisons, comme Angers. Ça ne me fait pas peur de signer au FC Metz, au contraire. Il faut avoir confiance. C’est un groupe jeune, mais de qualité, que je découvre depuis une semaine (il est arrivé en cours de stage à Carnac).

Quel est votre objectif ?

C’est celui club : se maintenir en Ligue 1 cette saison. Par n’importe quel moyen, cela va se passer sur le terrain. A nous de travailler pour être prêt.

Vous allez avoir 32 ans (en septembre) et le club vous a proposé un contrat de 3 ans. Cela a du peser dans votre choix ?

Oui bien sûr, c’est une marque de confiance, et j’ai envie de rendre cette confiance sur le terrain. Mais j’ai encore 31 ans hein (rire). Je me sens bien, j’ai les jambes ! Vous savez, à St Etienne, il y avait une majorité de joueurs qui avaient plus de 30 ans, et cela ne nous a pas empêché de terminer 6e du dernier championnat. Ce n’est pas une question d’âge !

Vous avez discuté de votre rôle dans l’équipe avec Philippe Hinschberger ?

Il sait que j’aime être face au jeu, dans un rôle de relayeur. C’est mon poste de prédilection. Après je peux rendre des services à d’autres postes, sauf gardien de but !

Ce qu’en dit Philippe Hinschberger : "Renaud, c’est l’un des premiers noms que nous avions couché sur le papier lorsque nous avons identifié les besoins de l’effectif. C’est un joueur d’expérience, qui connait la Ligue 1, un bon mec. On aura besoin de joueurs comme lui, à l’image de Jouffre, Erding ou Signorino, pour encadrer les jeunes joueurs de l’effectif, ce sont de vrais guides pour eux."