Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 : reprise masquée au Stade Brestois

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Trois mois et demi après leur dernier entraînement, les joueurs du Stade Brestois sont attendus au centre d'entraînement de Kerlaurent, demain, dès 9 heures pour une batterie de tests, notamment au Covid 19. Pour retoucher le ballon, ils devront attendre encore un peu.

Le médecin du Stade Brestois, Michel Kergastel
Le médecin du Stade Brestois, Michel Kergastel © Radio France - Thomas Lavaud

Sportivement, défendre est vital. Sanitairement, aussi !

Les joueurs et membres du Stade Brestois, qui retrouvent demain le centre d'entraînement de Kerlaurant plus de trois mois après leur dernier match, doivent encore patienter un peu avant de toucher le ballon... Ces premiers jours de reprise sont uniquement consacrés à des tests, physiques et cardiologiques comme à chaque reprise, mais aussi des tests anti Covid-19.

Pas de tests COVID-19 réguliers

A chaque venue au centre d'entraînement, les joueurs devront passer devant le référent sanitaire, l'intendant Mathieu Jezéquiel, pour une prise de température et répondre à un questionnaire.

Ce lundi, ils passeront aussi un nouveau test PCR, celui avec prélèvement nasal, comme ils l'avaient fait en mai (toutes les personnes testées étaient négatives). Les résultats seront connus lundi soir. En cas de cas positif au Covid 19, le joueur serait placé en quatorzaine et les autorités sanitaires seraient averties.

Un second test est prévu mercredi. Une prise de sang devant permettre aux médecins du club de savoir si les joueurs ont été un jour en contact avec le virus, et s'ils ont développé des anticorps.  

Contrairement à d'autres clubs, le Stade Brestois n'a pas prévu de tests PCR réguliers.

Michel Kergastel, médecin du Stade Brestois : "Parce que ce n'est pas agréable de se faire frotter le nez tous les quatre jours, et je doute que ce soit utile de le faire si souvent. Et puis, c'est coûteux... On pratiquera de nouveau tests deux jours avant chaque match amical."

Tous les joueurs sont convoqués en même temps ce lundi, à condition de respecter les gestes barrières. Le site de Kerlaurent est assez grand pour permettre d'accueillir tout le monde.

Gare aux chevilles, genoux...

Ce n'est qu'après quelques jours que l'entraînement avec ballon pourra débuter. "Les joueurs se sont entraîné physiquement, mais pas techniquement. Il doivent retrouver les repères d'appuis (...) après un arrêt si long, les possibilités de blessures musculaires sont multipliées par deux ou trois, les articulations, c'est l'inconnu", conclut Michel Kergastel.

Le Stade Brestois tiendra son stage habituel, au Crouesty (Morbihan) du 12 au 17 juillet. Un second stage de préparation est prévu, début août, à Dinard. le premier match de préparation, contre Plabennec, est prévu à Plabennec, le 18 juillet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu