Football

Ligue 1 : Marseille tient Paris en échec au Parc des Princes

Par Germain Arrigoni, France Bleu vendredi 21 octobre 2016 à 3:00 Mis à jour le dimanche 23 octobre 2016 à 22:59

Le PSG a été tenu en échec par l'OM à domicile et en clôture de la 10e journée de Ligue 1
Le PSG a été tenu en échec par l'OM à domicile et en clôture de la 10e journée de Ligue 1 © Maxppp -

Malgré une grosse domination parisienne, l'OM, qui disputait son premier match sous l'ère McCourt avec son nouvel entraîneur Rudi Garcia, a obtenu le point du match nul ce dimanche soir au Parc des Princes (0-0). Au terme de cette 10e journée, Nice reste leader de la L1 devant Monaco.

Score vierge pour ce nouveau clasico. Si les Parisiens ont dominé la majeure partie de la rencontre, ils n'ont pas réussi à faire sauter le verrou défensif phocéen. Les supporters marseillais y voient une victoire, celle de n'avoir encaissé aucun but face aux hommes d'Unai Emery.

Le PSG, tenu en échec après 11 victoires sur l'OM

C'est le premier match nul après onze victoires consécutives du PSG face à l'OM. La défense marseillaise était sous haute tension, puisque la grande partie de la rencontre s'est concentrée sur la moitié phocéenne du terrain. Un triste match nul : des Parisiens dominateurs mais maladroits (sur 16 tirs, seuls 4 étaient cadrés) face à des Marseillais qui n'ont tiré aucun but et son restés recroquevillés sur un 5-3-2.

Les joueurs du PSG ont certes contrôlé le jeu (64% de possession moyenne), mais ils ont eu bien du mal à créer des vraies occasions dans ce match à domicile. Relégué à six points du leader niçois, Paris cherche encore et toujours ses marques. Le nouveau style prôné par le remplaçant de Laurent Blanc, Unai Emery, a bien du mal à susciter l'adhésion des joueurs depuis le début de la saison. Preuve en est ce soir : Marco Verratti et Angel Di Maria ne sont pas allés à la rencontre de leur entraîneur lorsqu'ils ont dû quitter le terrain pour être remplacés.

Du côté marseillais, le match nul a un parfum de victoire pour cette nouvelle ère marseille : celle de Franck McCourt, nouveau propriétaire du club. A peine nommé au poste d'entraîneur à l'OM, Rudi Garcia découvrait ce dimanche la rivalité entre le PSG et l'OM. Pour sa première rencontre, Rudi Garcia a vu sa toute nouvelle équipe tenir bon sur la pelouse du Parc des Princes. Une équipe pourtant moribonde qui n'a effectué aucun tir durant cette rencontre et se classe à la 12e place de la Ligue 1.

Résultats et programme de la 10e journée

→ Écoutez en direct le match de l'équipe de votre choix avec les commentaires de France Bleu

Vendredi 21 octobre

  • Monaco 6 - 2 Montpellier

Samedi 22 octobre

  • Lyon 1 - 3 Guingamp
  • Angers 0 - 0 Toulouse
  • Bordeaux 1 - 1 Nancy
  • Dijon 1 - 0 Lorient
  • Lille 2 - 1 Bastia
  • Nantes 1 - 2 Rennes

Dimanche 23 octobre

Guingamp victorieux

Guingamp l'a emporté face à l'Olympique lyonnais ce samedi. L'OL s'effondre à domicile 1-3 face à une éguipe guingampaise en forme. Malgré avoir ouvert le score à la 36e minute, les Lyonnais n'ont pas su transformer leurs essais. L'EAG a plongé dans la crise l'OL. "Il n'y a pas de crise", avait lâché le président Jean-Michel Aulas. La nouvelle contre-performance fragilise la situation de l'entraîneur Bruno Genesio. Les Lyonnais n'accèdent en effet qu'à la 8e place de la Ligue 1.

Les dissensions en coulisses entre les deux conseillers présidentiels, Bernard Lacombe et Gérard Houllier, n'aident pas non plus à assurer une ambiance sereine au club. Sur le plan strictement sportif, on attend surtout le duo Lacazette-Fekir, écoeuré par le légendaire Gianluigi Buffon mardi.

Nice conforte sa position de leader

Seule équipe invaincue en championnat, Nice a débarqué à Metz en position de force et sont repartis avec un succès retentissant (4-2). Les Niçois ont encaissé plus de buts qu'à leur habitude, les Messins restant combatifs durant toute la rencontre. L'OGC Nice a réussi à s'imposer malgré l'absence de sa star Mario Balotelli, et des titulaires Paul Baysse et Dalbert Henrique. C'est une troisième défaite pour Metz, qui a subi deux défaites dont une humiliation 7-0 à Saint-Symphorien contre Monaco.

Lille, en attendant le rachat

Les dirigeants du Losc sont entrés en négociations exclusives avec le Luxembourgeois Gérard Lopez pour le rachat du club. Mais d'ici là, il faut mettre un terme à la situation sportive catastrophique des Lillois. 18e, et donc barragiste si le classement n'évoluait pas d'ici la fin de saison, les troupes de Frédéric Antonetti devaient se donner un peu d'air face à Bastia . C'est un pari réussi : les Lillois remportant leur rencontre (2-1), grâce aux buts d'Éderzito António Macedo Lopes et de Sébastien Corchia.

(avec AFP)

Le classement

  - Aucun(e)
- LFP

Le calendrier de la saison en détail

Partager sur :