Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : Saint-Etienne rejoint Lyon et Marseille en tête, Lille chute

samedi 17 août 2013 à 19:29 - Mis à jour le samedi 17 août 2013 à 22:35 Par Germain Arrigoni, France Bleu

Après la victoire de Marseille samedi après-midi, Saint-Etienne a enchaîné un nouveau succès contre Guingamp (1-0) et rejoint Lyon en tête du championnat. Lille a perdu à Reims (1-2). À retenir aussi les victoires de Nice et Bastia. Toulouse et Bordeaux ont fait match nul (1-1). Dimanche, autres affiches de la deuxième journée à suivre sur France Bleu : Monaco-Montpellier et PSG-Ajaccio.

Fabien Lemoine , le milieu de terrain de l'ASSE , a inscrit le seul but de la rencontre contre Guingamp
Fabien Lemoine , le milieu de terrain de l'ASSE , a inscrit le seul but de la rencontre contre Guingamp © MaxPPP

Le programme de la 2e journée

Vendredi 16 août Sochaux 1 - 3 Lyon     Samedi 17 août Marseille 2 - 0 Evian-ThononSaint-Etienne 1 - 0 Guingamp Nice 2 - 1 RennesToulouse 1 - 1 BordeauxReims 2 - 1 LilleBastia 2 - 0 Valenciennes                           Dimanche 18 août à 14h : Monaco - Montpellierà 17h : Lorient - Nantesà 21h : Paris SG - Ajaccio

 

Direct commenté

 

Lyon reste dans son fauteuil de leader après sa victoire à Sochaux (3-1) vendredi soir. Mais l'OL a été rejoint samedi par Marseille grâce à son succès contre Evian Thonon samedi (2-0) et par Saint-Etienne, vainqueur de Guingamp. Lille a lâché prise à Reims et Nice a réagi à huis clos contre Rennes. Tour d'horizon.

Saint-Etienne - Guingamp, 1-0

Saint-Etienne suit la cadence et reste avec Lyon et Marseille dans le trio de tête du classement. C'est un but de Lemoine d'une superbe frappe après un relais de Brandao, qui a permis aux Verts de battre Guingamp (1-0, 52e). Durant la rencontre, les Stéphanois, privés de Franck Tabanou, placé dans la nuit de vendredi à samedi en observation à l'hôpital après un choc à la tête reçu lors du dernier entraînement, ont longtemps été mis en échec devant le dispositif défensif des Guingampais. Après l'ouverture du score, les Verts ont même moins contrôlé le jeu qu'ils ne l'avaient fait avant la mi-temps. Du côté breton, Claudio Beauvue a été dangereux à deux reprises, sur un coup franc détourné par Stéphane Ruffier (61e) et sur un tir acrobatique de ce même Beauvue (62e), exécuté à l'entrée de la surface. Le promu guingampais occupe la dernière place du classement après avoir déjà perdu la semaine dernière contre Marseille.

Nice - Rennes, 2-1

Les hommes de Claude Puel ont su réagir après la claque reçu à Lyon le week-end dernier. Ils ont battu Rennes à huis clos en profitant d'énormes flottements dans la défense bretonne. Cvitanich, dauphin d'Ibrahimovic au classement des buteurs la saison dernière a ouvert son compteur (1-0, 50e) et Pied a profité de la naïveté de Jebbour (2-1, 50e) pour surmonter l'égalisation de Nelson Oliveira , la recrue portugaise de Rennes, juste avant la pause.

Toulouse - Bordeaux, 1-1

Pas de vainqueur dans le derby de la Garonne. Et ce match nul ne fait l'affaire d'aucune des deux équipes, qui s'étaient toutes deux inclinées lors de la première journée. Toulouse n'a pas su profiter de sa supériorité numérique alors que Bordeaux était réduit à dix à la demi-heure de jeu. Le TFC s'est procuré la première opportunité mais le but de Ben Basat était logiquement refusé pour hors-jeu (11e). Curieusement, ce sont les Bordelais qui ont bénéficié du déséquilibre numérique. Après une première alerte sur une frappe de Saivet repoussée par Ahamada (37e), l'international sénégalais décalait Diabaté au coeur de la défense toulousaine pour l'ouverture du score girondine (1-0, 43e). Cueillis, les coéquipiers de Didot réagissaient immédiatement et sur un centre d'Aurier, Carrasso, gêné par un cafouillage, relâchait le ballon dans les pieds de Ben Basat qui égalisait juste avant le repos (1-1, 45e). En fin de match, il a fallu un Carasso des grands soirs pour éviter la défaite girondine.

Reims - Lille, 2-1

Invaincu en préparation puis vainqueur de Lorient, le Lille de René Girard a subi sa première défaite sur la pelouse d'une séduisante équipe de Reims. L'équipe d'Hubert Fournier a trouvé la faille dès le début de la rencontre avec une combinaison sur coup franc : l'Israélien Eliran Atar, l'une des recrues rémoises, a servi le Danois Mads Albaek , autre nouvel arrivant, qui a échappé au marquage de Mavuba avant de tromper Vincent Enyeama d'une frappe travaillée du gauche (1-0, 7e). D'un tir puissant sous la barre, Glombard a creusé l'écart (2-0, 67e). Reims a bien réagi après sa défaite à Rennes en ouverture de la saison. Lille n'a pu que réduire le score, par Basa d'une jolie balle piquée (2-1, 88e).

Bastia - Valenciennes, 2-0

Il a fallu deux minutes à Bastia pour venir à bout de Valenciennes. Deux buts coup sur coup de Bruno (1-0, 77e) et Ba (79e). Les Nordistes, solides, n'ont pas été assez réalistes pour tromper la vigilance de la formation corse.

Monaco - Montpellier

La journée de dimanche commence avec une belle affiche. Monaco, l’un des prétendants au titre, reçoit Montpellier. L’ASM, avec son recrutement cinq étoiles, compte bien engranger de nouveaux points après ceux récoltés à Chaban-Delmas. Le club du Rocher - qui a vu son retrait de deux points annulé par la commission d'appel de la FFF - doit se méfier d’une formation héraultaise qui a su accrocher le favori, le PSG (1-1).

Lorient - Nantes

Entre-temps, Lorient reçoit Nantes. Les Merlus veulent se refaire après leur défaite contre Lille. Prudence face au promu qui a déjà remporté son premier match dans l’élite quatre ans après l’avoir quittée.

Paris-Saint-Germain - Ajaccio

Le club de la capitale accueille Ajaccio en match de clôture de la deuxième journée. Le PSG doit éviter le faux-pas à domicile contre une équipe qui joue le maintien, surtout après le démarrage en fanfare des gros clubs (Monaco, Lyon, Marseille).

 

Classement Ligue 1

 

 

> Calendrier complet de la saison 2013-2014, cliquez sur votre équipe :

 

Toute l'actu de la Ligue 1