Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2019-2020 du FC Metz en Ligue 1

Ligue 1 - Scénario cauchemardesque pour le FC Metz qui s'incline contre l'Olympique lyonnais (0-2)

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Déception pour le FC Metz qui a perdu ce vendredi soir à domicile face à l'Olympique lyonnais (0-2). Un revers marqué notamment par un penalty litigieux ainsi que l'expulsion du serial-buteur Habib Diallo.

Dylan Bronn et les Messins doivent laisser les 3 points à l'Olympique lyonnais
Dylan Bronn et les Messins doivent laisser les 3 points à l'Olympique lyonnais © Maxppp - PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Ce match n'a pas fini de faire couler de l'encre. Face à un OL en quête de succès en Ligue 1 après 4 matches sans victoire, le FC Metz s'est incliné ce vendredi à Saint-Symphorien. Une défaite sèche 2 buts à 0 marquée par de nombreux faits de jeu qui n'ont pas fini de mettre en colère les supporters Grenats. Un penalty stoppé puis retiré ainsi que l'expulsion de Habib Diallo auront complètement terni cette 26ème journée de championnat. Une rencontre à revivre sur notre site

5 minutes de vidéo

Si le sort de cette rencontre peut tant faire jaser, c'est que son scénario a été terrible pour les Grenats. A l'issue d'une première mi-temps sans le moindre fait marquant, un corner anodin va complètement bouleverser l'intensité dramatique de cette rencontre. Lors de ce coup de pied de coin (45ème minute) frappé par l'OL juste avant la pause, le latéral gauche Matthieu Udol touche le ballon de la main dans la surface. 

Eric Wattelier, l'arbitre de cette rencontre, est sollicité par ses collègues à l'oreillette. Y a-t-il faute ou non ? Cette question va mettre plus de 5 minutes à trouver une réponse. Un laps de temps au terme duquel le point de penalty sera désigné. L'histoire aurait pu s'arrêter là, mais le contingent messin n'était pas au bout de ses peines.

Une deuxième tentative

Car si tout Saint-Symphorien explosait au moment au son portier Alexandre Oukidjka s'illustrait sur la tentative de l'ancien de la maison Maxwell Cornet, Eric Wattellier va immédiatement demander à ce que le penalty soit retiré. Les supporters comme les joueurs sont douchés, mais le gardien messin n'était plus sur sa ligne au moment où Cornet décochait. Une application stricte du règlement qui n'a pas tenu compte de l'arrêt du Lyonnais dans sa prise d'élan. 

La 1ère tentative de Maxwell Cornet avec les commentaires de François Pelleray.

La deuxième tentative sera à la charge de Moussa Dembélé qui ne tremblera pas pour inscrire sa 13ème réalisation cette saison en Ligue 1. Les Messins sont scotchés, l'ouverture du score intervient à la 8ème minute du temps additionnel. L'entraîneur messin Vincent Hognon acceptera cette décision : "c'est normal qu'il ait été retiré, mais ce n'est pas normal d'avoir pris 5-6 minutes pour siffler penalty".

Le penalty transformé par Moussa Dembélé.

Le cauchemar continue

Mais le FC Metz était encore loin de la sortie du tunnel. Si l'entame de la seconde période était de bonne facture, le pire était encore à venir. A la 82ème minute, Habib Diallo craque. Les multiples décisions arbitrales auront eu raison de sa patience. Et alors qu'il attendait un corner grenat, une brouille avec Marçal le fera sortir de ses gongs. L'attaquant messin gifle son adversaire : nouvelle intervention de la vidéo et Eric Wattellier dégaine le rouge. Le staff grenat devra faire sans son buteur vedette pour au moins une partie de ce triptyque à venir face à des concurrents au maintien (Amiens, Nîmes puis Toulouse). "C'est pénalisant car on aura besoin de tout le monde", concède Vincent Hognon, le coach.

Le carton rouge de Habib Diallo.

Et comme pour parachever cette soirée terrible, sur l'un des tous derniers corners de la partie, Oukidja décide de prêter main forte à ses coéquipiers pour tenter d'arracher le nul. Bien mal lui en a pris car la relance lyonnaise sera clinique. Houssem Aouar, entré en jeu auparavant et encore frais, récupère la balle et déboule de l'autre côté du terrain en un éclair. Le gardien messin n'a pas le temps de retrouver ses cages que le ballon était glissé à l'intérieur (94ème minute). "Ça fait partie des choses que je ne veux pas voir", lâche Vincent Hognon pour commenter ce second but. Il s'agit du 3ème carton rouge en autant de matches pour le FC Metz.

Le second but lyonnais signé Houssem Aouar.

La défaite est sèche, difficile à avaler. Les Gones repartent de Moselle avec les 3 points. Côté grenat, le choc est violent ce vendredi soir. "On sent que c'est un peu difficile à accepter", explique le défenseur Dylan Bronn, penaud. "La soirée est assez décevante. Aujourd'hui, on était assez dans le dur", poursuit l'ailier Opa Nguette. Au classement, Metz stagne à l'aube d'une série de 3 matches face à des concurrents directs au maintien. Ça commence samedi prochain sur la pelouse d'Amiens. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu