Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Fred Petereyns : la blessure de sa fin de contrat avec le SM Caen "est encore très présente"

vendredi 7 décembre 2018 à 10:39 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

La causerie de la mi-temps de ce dimanche après-midi sera consacrée à Fred Petereyns. L'ancien joueur professionnel, entraîneur des gardiens du SM Caen et adjoint de Patrice Garande a terminé son contrat avec le club de football normand en juin dernier

Fred Petereyns, ancien joueur et ancien adjoint de Patrice Garande au SM Caen
Fred Petereyns, ancien joueur et ancien adjoint de Patrice Garande au SM Caen © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

Gardien du SM Caen (1990-1995) puis éducateur et entraîneur des gardiens (2001-2018), Fred Petereyns a vu son contrat s'arrêter en juin dernier après 23 années passées dans le club de football normand.

Le natif de Maubeuge est toujours aussi ému quand il évoque six mois après les conditions dans lesquelles s'est achevée sa relation professionnelle avec le Stade Malherbe.

"J'étais en fin de contrat. J'ai été reçu fin mai par Messieurs Alain Cavéglia et Jacky Rihouet. A la suite de cet entretien, ils ont mis leur décision en délibéré. J'ai été contacté aux alentours du premier juin par téléphone par Alain Cavéglia qui m'a annoncé que le club ne souhaitait pas renouveler mon contrat à l'issue de cette saison.

C'est sûr que c'est un gros pincement au coeur. Cela fait partie de ma vie, de mon ADN, c'est mon club. après, Gilles Sergent, que je connaissais depuis 2001 m'a appelé courant du mois de juin. Ça a duré cinq-dix minutes.... Voilà."

Après s'être octroyé ses premières vraies vacances en famille depuis de longues années cet été et avoir participé à un stage UNFP, Fred Petereyns s'est activement mis à la recherche d'un nouvel emploi. Des recherches pour le moment encore infructueuses malgré l'envoi de C.V en France et à l'étranger.

"Je ne vous cacherai pas que la coupure avec la famille, au mois d'août, dans le Sud, m'a fait un bien fou pour me ressourcer. Après, maintenant que tout le monde a repris ses activités, c'est sûr que je commence à tourner en rond et _je commence à tourner de plus en plus en rond (sourire)_. J'ai vraiment hâte de retrouver le terrain."

Fred Petereyns n'est plus retourné à d'Ornano voir un match du SM Caen depuis sa dernière apparition sur le banc caennais face au PSG (0-0) en mai dernier.

"Non, c'est difficile. C'est très très difficile. La blessure est encore très présente. J'ai plaisir à revoir quelques personnes au Stade. Mais aller voir un match, non, ce n'est pas d'actualité."

Ecoutez la causerie de la Mi-temps ce dimanche vers 15h50