Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

SM Caen - Arnaud Tanguy : "On se bat souvent sur les mêmes types de joueurs pendant le mercato"

mardi 28 août 2018 à 11:14 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Arnaud Tanguy était l'invité du premier Allo Malherbe de la saison ce lundi soir. Le nouveau directeur général du SM Caen a répondu aux questions des auditeurs. Il a évoqué son poste, le départ de Kevin Monzialo à la Juventus de Turin et plus largement le mercato du club normand.

Arnaud Tanguy, le directeur général du Stade Malherbe de Caen
Arnaud Tanguy, le directeur général du Stade Malherbe de Caen © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

Arnaud Tanguy  était le premier invité de la saison de Allo Malherbe. Le nouveau directeur général du stade Malherbe de Caen est arrivé cet été du Havre où il tenait les mêmes fonctions. Il succède à Xavier Gravelaine qui était en poste depuis 2014.

A 42 ans, Arnaud Tanguy est revenu dans un club dont il a porté les couleurs en tant que joueur (25 matchs dont 6 en Ligue 1 jusqu'en 2000).

J'aurai un rôle de courroie de transmission entre la stratégie et le plan défini par le directoire.

"J'aurai pour mission principale d'organiser les équipes administratives au niveau commercial, logistique et communication, tout ce qu'on ne voit pas dans les médias tous les jours mais qui sont nécessaires à la borne organisation d'un club de foot professionnel. Ma mission première sera de coordonner ses équipes et de faire le lien avec le directoire. J'aurai un rôle de courroie de transmission entre la stratégie et le plan défini par le directoire."

Parmi les dossiers qu'Arnaud Tanguy reprend en main se trouvent les projets d'infrastructures de l'équipe précédente (nouveau bâtiment pour les professionnels et construction d'une tribune autour d'un des terrains de la formation prévu pour 2019).

"Il est trop tôt pour donner un calendrier, on verra cela dans les semaines qui arrivent. Il y aura un décalage, c'est certains. Il faut que j'apprivoise le dossier et que je vois les tenants et les aboutissants pour redonner un calendrier de livraison."

Il y a le cas de Kévin mais on pourrait parler du cas de ces jeunes qui sont dragués par les grands clubs européens

Arnaud Tanguy est revenu sur le départ du jeune Kévin Monzialo du centre de formation de Caen vers l'équipe réserve de la Juventus Turin.

"Il y a le cas de Kévin mais on pourrait parler du cas de ces jeunes qui sont dragués par les grands clubs européens et qui à 16, 17, 18 ans choisissent effectivement l'appât de ces gros clubs avec un projet sportif qui reste assez flou pour eux et qui délaissent leur club formateur. Il a fait le choix effectivement de partir à la Juve au détriment du contrat qu'on lui proposait."

Concernant le Mercato, Arnaud Tanguy a confirmé que Jeff Louis ne faisait pas parti des plan de l'entraîneur Fabien Mercadal. "On cherche avec lui et d'autres une solution pour leur trouver une porte de sortie." Le directeur général du SM Caen a en revanche démenti toute approche d'un club Turque pour Chaker Alhadhur et a éludé la question autour de Jan Repas.

"Jan est aujourd'hui dans l'effectif. C'est un jeune joueur qui est à la disposition du coach. Il n'a pas été dans le groupe pour le moment mais voilà. Il doit encore je pense continuer à progresser et exister et dans le vestiaire et montrer à l'entraînement qu'il mérite sa place dans le groupe."

Sur les arrivées, Arnaud Tanguy a rappelé que la priorité était de trouver ce fameux attaquant capable de percussion souhaité ardemment par le staff caennais. 

"C'est très concurrentiel. On se bat souvent sur les mêmes types de joueurs. nous, on cherche effectivement un joueur offensif. Il y a aussi Montpellier et Strasbourg qui sont sur des joueurs offensifs. Après c'est une capacité à trouver avant les autres et à convaincre le joueur et l'entourage."

La piste du Havrais Zinédine Fehrat est éteinte. 

"Il a été, je pense, dans les radars de l'équipe d'Alain Cavéglia. Voilà, il n'est pas à l'ordre du jour de faire venir Zinédine Fehrat."

Le profil de la seconde recrue évolue potentiellement vers un joueur de couloir et même d'un latéral gauche.

"On a déjà des joueurs pour ce poste-là. On a des discussions avec Alain (Cavéglia), avec Fabien (Mercadal) pour voir si c'est une nécessité ou pas. Les joueurs de couloirs sont beaucoup à vocation offensive mais bon un latéral est aussi un défenseur. Ce sont des profils qui doivent être complet. C'est un poste qui n'est pas facile. Manu (Imorou) s'est blessé ce week-end. Il y a des discussions."