Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 - SM Caen - Gravelaine : "Le marché des transferts va bouger d'ici 10-15 jours"

Xavier Gravelaine a tenu une conférence de presse ce vendredi matin afin de revenir sur la saison passée du SM Caen ("la plus difficile que j'ai eu à gérer") et évoquer l'intersaison et le mercato. Le directeur général du club normand espère acter rapidement les deux ou trois premières arrivées.

Xavier Gravelaine, directeur général du stade Malherbe de Caen
Xavier Gravelaine, directeur général du stade Malherbe de Caen © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

Xavier Gravelaine ne s'était plus exprimé depuis sa venue sur notre antenne au lendemain du maintien acquis face au PSG (1-1). Le directeur général du SM Caen a fait un point général sur la saison passée et la saison à venir.

"c'est pour moi la saison la plus difficile que j'ai eu à gérer"

Tous les secteurs à l'exception du secteur médical qui sera revu un peu plus tard sur la question sensible des nombreux blessés ont été passés au crible et notamment celui du recrutement. "Il m'a été demandé par le président - c'est vrai que j'ai été très occupé l'an dernier par les travaux du Stade, le transfert d'Andy Delort et l'arrivée de Santini.. - de me rapprocher un peu plus de la cellule de recrutement avec Alain (Cavéglia) parce qu'Alain a eu aussi des moments difficiles. On va changer de méthodologie pour les années à venir." Xavier Gravelaine précise bien qu'il ne s'agit pas de sanction. Le recrutement doit s'élargir un peu plus notamment vers l'étranger.

Recrutement : "On va changer de méthodologie pour les années à venir."

"Les deux erreurs" de Patrice Garande

C'est peu dire que l'unique interview accordée par patrice Garande à la sortie de la saison a fortement déplu. Le coach caennais avait émis un bilan (très) critique de ses joueurs. "Je pense qu'il était fatigué, l'excuse Xavier Gravelaine et qu'à chaud il a lâché des choses. Il a fait deux erreurs. C'est celle de ne pas avoir vu les joueurs parce qu'il les avaient laissés partir en vacances après le superbe match contre Paris. Et pour son analyse, le fond est peut-être... mais pour la forme il a fait une erreur. On en a discuté tous les quatre (avec J.F. Fortin, A. Cavéglia et P.Garande). Je pense qu'à la rentrée, il réparera ce qu'on estime une erreur, s'il en a besoin avec les joueurs. On est humain, on en fait tous."

Le départ des jeunes pousses du SM Caen

Si le départ de J.V Makengo à Nice s'inscrit dans une certaine logique ("Il avait prolongé, il a respecté la régle. Il avait une clause importante et un club est arrivé avec cette clause importante."), le directeur général du SM Caen a moins goûté le débauchage de Jordan Tell par Rennes. "On a une nouvelle donne et c'est le cas pour Tell et de beaucoup de jeunes. On a une certaine logique de projets au départ. C'est ce que nous demandent les parents. Et puis une fois qu'ils ont fait quatre matchs, les représentants oublient, lèvent la main et disent : "il faut plus d'argent."

"On a prêté Christian Kouakou (à Nîmes) pour faire de la place à Yann et derrière on se fait un peu torpiller. Là, le président a dit stop!"

Le cas de Yann Karamoh est également jugé comme très différent ("Yannou il est super... son avocat un peu moins"). Après cinq mois de discussion pour le faire prolonger, Xavier Gravelaine est précis : Yann Karamoh appartient au Stade Malherbe et ne partira que pour une somme élevée. "On a prêté Christian Kouakou (à Nîmes) pour faire de la place à Yann et à l'arrivée on se fait un peu torpiller derrière. Là, le président a dit stop!"

Le Mercato : les discussions sur Julian Palmieri "vont rentrer dans la phase terminale"

Pas de nouvelles autour des joueurs prêtés (Nkololo, Le Joncour, Kouakou). Pour les arrivées, Le SM Caen table toujours sur deux à trois joueurs par ligne suivant les départs imprévus. Xavier Gravelaine a été cependant ferme pour Ivan Santini (" aucun risque même s'il y a un gros chèque") et sur le départ de cadres ("il n' y en aura pas") même s'il tempère sur ce dernier point en se remémorant le départ imprévu de Delort l'an passé.

"Le Marché va bouger d'ici 10-15 jours"

Côté arrivé, le directeur général du SM Caen espère enregistrer rapidement les deux ou trois premières arrivées d'ici la reprise. La première recrue pourrait être le lillois Julian Palmieri ("on va rentrer dans la phase terminale"). "Le marché va bouger d'ici 10-15 jours" analyse Xavier Gravelaine.

La reconversion de Nicolas Seube

"Il a deux ans pour voir et passer ses diplômes. Il va passer son premier diplôme qui nécessite plus de 300 heures donc on a réduit ce qu'on devait faire au départ. Il va passer son diplôme et sera adjoint des moins de 17 ans et puis il aura un rôle avec moi auprès des sponsors, de la communication. Il a deux ans pour voir un peu ce qu'il fait. Le président lui a fait une belle reconversion en lui laissant le temps de choisir où il se sentira le mieux."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu