Football

Ligue 1 - SM Caen-Nice : "On est dans une période ultra négative"

Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin samedi 5 novembre 2016 à 15:58 Mis à jour le dimanche 6 novembre 2016 à 12:52

Nicolas Seube : " Si on commence à se tirer dans les pattes, c'est la dégringolade assurée."
Nicolas Seube : " Si on commence à se tirer dans les pattes, c'est la dégringolade assurée." © Maxppp - PQR

Le stade Malherbe de Caen (18e) reçoit le leader Nice ce dimanche lors de la 12e journée de Ligue 1. Affaiblis par une série de quatre défaites (Coupe et championnat), les footballeurs caennais auront fort à faire pour stopper leur glissade au classement.

Le stade Malherbe de Caen va tenter de retrouver confiance lors de la 12e journée face à l'une des équipes du championnats de Ligue 1 en pleine... confiance. Le leader, Nice, se déplace au Stade d'Ornano avec une série en cours en Ligue 1 de six victoires consécutives. Il n'a plus perdu depuis le 30 avril dernier en championnat.

"On joue pour moi la meilleure équipe de France de ces dix premières journées." Patrice Garande

"C'est une équipe redoutable sur le plan technique, souligne Patrice Garande, avec une très grande maîtrise et qui base tout sur la possession et qui est en pleine réussite. C'est une équipe concède pas mal d'occasions mais qui ne se prend pas de buts en championnat."

"Et puis offensivement c'est très efficace. C'est sûr que si on est pas efficace et en retard sur le ballon dans les phases de récupération, si on y va à contretemps on prend le bouillon."

"On est dans une période ultra-négative." Nicolas Seube

Vendredi soir, les joueurs et le staff ont rencontré les supporters du Stade Malherbe. "Il faut ultra positiver, insiste Nicolas Seube, le milieu de terrain du SM Caen. Il faut que les joueurs se sentent bien dans leur tête. On essaye à chaque fois de retirer le positif de nos matchs même si tout n'a pas été parfait. La seule manière de s'en sortir c'est que les joueurs se sentent en confiance et que tout le club tire dans le même sens. Si tout le monde commence à se tirer dans les pattes, forcément c'est la dégringolade assurée."

L'exemple de Salzbourg en Ligue Europa

Le pressing haut et fort des Autrichiens en Ligue Europa semble le modèle à suivre pour battre Nice. "Si on veut s'en sortir de toute façon courir, c'est ce qu'il y a de plus simple, affirme Nicolas Seube. Dans le foot, ce n'est pas le plus compliqué de courir. Ce qui est important c'est de courir ensemble et ne pas avoir un bloc-équipe trop écarté." On a travaillé dessus cette semaine.

"On a insisté sur ça cette semaine. Salzbourg a fait un match extraordinaire dans l'impact, dans la récupération, dans le nombre de course effectué par chaque joueur. Il faut s'appuyer là-dessus et essayer de s'en approcher."

"C'est comme ça que Salzbourg l'a fait (..) Est ce que nous on est capable de faire ça? Je n'en suis pas sûr"

"C'est comme ça que Salzbourg l'a fait, tempère Patrice Garande. Après, je n'ai pas vu beaucoup d'équipe le faire en championnat et le réussir. Est-ce que nous on est capable de faire ça? Je ne suis pas sûr mais par contre il faudra être agressif comme cela."

La Statistique : Une équipe qui frappe d'entrée face à une équipe... punie d'entrée

L'OGC Nice a marqué 7 fois en 11 journées dans le premier quart d'heure. Une seule équipe (Lille) a su se remettre de la capacité des Niçois à frapper d'entrée. A l'inverse, le Stade Malherbe a encaissé 6 de ses 21 buts dans ce fameux premier quart d'heure. Si les Caennais ont pu retourner le match en ouverture de championnat face à Lorient, ces buts précoces lui ont valu une défaite face au PSG, à Angers, Montpellier et à Nancy.

Le Groupe caennais

Patrice Garande reconduit le même groupe que celui face à Nancy auquel s'ajoute le milieu de terrain Yann Karamoh, de retour de blessure.

Les 19 : Rémy Vercoutre (g), Paul Reulet (g) - Romain Genevois, Alaeddine Yahia, Damien Da Silva, Frédéric Guilbert- Jordan Adéoti, Ismaël Diomandé, Jean Victor Makengo, Yann Karamoh, Steed Malbranque, Jonathan Delaplace, Nicolas Seube, Vincent Bessat - Jordan Leborgne, Ronny Rodelin, Pape Sané, Hervé Bazile, Ivan Santini.

A la mi-temps : écoutez Une affiche-Une histoire sur France Bleu

Comme lors de chaque retransmission du Stade Malherbe de Caen sur France Bleu, nous vous donnons rendez-vous à la mi-temps pour une chronique consacrée à un match entre les deux équipes qui a marqué l'histoire du club caennais. Ce dimanche, nous vous proposerons vers 15h45 de revivre le Caen-Nice du Ier octobre 2011 avec Pierre-Alain Frau.