Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 - Le SM Caen défend sa fragile place de barragiste à Nîmes

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin

Le stade Malherbe de Caen va tenter d'enchaîner une deuxième victoire consécutive à Nîmes lors de la 31eme journée de Ligue 1 . Cela fait près de 19 mois que les footballeurs caennais n'ont plus enchaîné deux succès consécutifs en championnat. Prince Oniangué fait son retour dans le groupe caennais.

Rolland Courbis et Fabien Mercadal ont répondu ensemble à la presse avant le déplacement à Nîmes
Rolland Courbis et Fabien Mercadal ont répondu ensemble à la presse avant le déplacement à Nîmes © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

Le SM Caen se déplace pour la deuxième fois de suite lors de la 31eme journée de Ligue 1. Après leur succès à Monaco (1-0), les footballeurs caennais vont tenter d'enchaîner un deuxième succès de rang en championnat ce samedi à Nîmes, ce qu'ils n'ont plus fait depuis septembre 2017 (Victoire contre Amiens puis à Rennes).

On prend volontiers les vitamines que nous ont donné la victoire. Fabien Mercadal

Présents côte à côte sur l'estrade pour la conférence d'avant-match, les deux entraîneurs du SM Caen se sont montrés prudents. D'abord dans la prise de parole de Fabien Mercadal sur la position de barragiste : 

"On prendra la main quand on pourra enchaîner les bonnes performances. L'équipe qui enchaînera prendra la main. Là on est passé devant mais on n'a pas pris la main. Ce n'est pas le plus dur de confirmer mais cela fait partie des difficultés. Malgré tout on prend volontiers les vitamines que nous ont donné la victoire. On est mieux en ayant gagné à Monaco pour affronter Nîmes que d'avoir éventuellement perdu à Monaco. C'est tout."

Ensuite par la réponse de Rolland Courbis sur les bienfaits d'une victoire à Monaco qui n'efface qu'une partie des bosses sur le moral de leurs joueurs : 

"Quand je vois la différence- et on l'a constaté dans la traditionnelle séance vidéo - sur les 23 bonnes premières minutes que nous faisons à Monaco et dès que nous marquons - même si Monaco a réalisé aussi qu'ils étaient en danger - nous avons été nettement moins bons."

Un seul changement dans le groupe caennais

Côté effectif, le défenseur Romain Genevois a repris l'entraînement collectif cette semaine mais est trop juste pour aller à Nîmes. 

Incertain, le milieu défensif Aly Ndom reste également à la maison ce qui permet à Prince Oniangué, malade la semaine passée, de revenir dans le groupe du SM Caen. 

Rolland Courbis et Fabien Mercadal prennent à nouveau 19 joueurs.

Groupe caennais : Erwin Zélazny et Brice Samba - Frédéric Guilbert, Alexander Djiku, Yoël Armougom, Jonathan Gradit, Younn Zahary et Emmanuel Imorou - Jessy Deminguet, Fayçal Fajr, Saïf-Eddine Khaoui, Prince Oniangué, Baïssama Sankoh, Ismaël Diomandé - Claudio Beauvue, Malik Tchokounté, enoz Crivelli, casimir Ninga, Herman Moussaki.