Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : Le SM Caen (juste) dans les clous au quart du championnat

mardi 9 octobre 2018 à 9:56 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Le SM Caen a terminé le premier quart du championnat par une défaite à Marseille (0-2). Le club de foot normand atteint la deuxième trêve internationale à la 15e place avec 10 pts. Les footballeurs caennais estiment qu'ils auraient pu avoir quelques points de plus.

Les footballeurs caennais ont su négocier un début de championnat qui aurait pu être piégeux
Les footballeurs caennais ont su négocier un début de championnat qui aurait pu être piégeux © Maxppp - SPEICH Frederic

Caen, France

La deuxième trêve internationale scinde en deux la première partie de championnat de Ligue 1. Avec 10 pts, le SM Caen a plutôt bien négocié ce premier quart de la saison même s'il s'est achevé sur une défaite à Marseille (0-2)

Un calendrier délicat habilement négocié

Sur ces neuf premiers matchs, le SM Caen a dû affronter cinq équipes du Top huit de la saison passée. S'il n'a pas réussi à en faire chuter une seule d'entre elle, il a su grappiller deux points et n'est pas loin d'avoir assuré le sans-faute face aux équipes de seconde partie de tableau (7 pts sur 9 face à Nantes, Dijon et Amiens).

"On a joué Paris, on a joué Nice, on a joué Lyon, on a joué Marseille, égrène le gardien du SM Caen Brice Samba. On a déjà joué presque tous les gros de ce championnat et on s'en sort déjà pas mal. On sait très bien que notre championnat est face aux équipes qui jouent le maintien. Comme on a su le faire face à Amiens à la maison, j'espère qu'on le fera face à Guingamp. "

....mais  une avance sur la zone rouge en trompe-l’œil

Le SM Caen atteint cette trêve avec dix points comme quatre autres équipes (Amiens, Nîmes, Dijon et Reims) et s'il possède quatre pts d'avance sur la zone rouge, les équipes engluées aux trois dernières places du classement (Monaco, Nantes et Guingamp) ont un pedigree et des moyens dont il faut se méfier. D'autant que les Caennais reprendront le 20 octobre face à la lanterne rouge guingampaise.

Quelques occasions manquées?

C'est l'avis du capitaine Prince Oniangué. "On aurait pu avoir quelques points en plus. Je pense au match de Lyon (2-2), au match de Nice (1-1). C'est un bon début de saison mais il ne faut pas se contenter de cela.""Il y a eu des erreurs individuelles, concède Brice Samba, dont de ma part mais c'est un travail d'équipe. Je pense que dans l'ensemble ce que l'on produit est pas mal."

Une équipe qui séduit

Attrait de la nouveauté, engagement de l'équipe à domicile, image de bonne entente qu'elle renvoie. La formation coachée par Fabien Mercadal a indéniablement la cote dans les travées de d'Ornano même si elle a marqué cinq pts de moins que la saison passée à la même période.

Le nouveau coach et son staff ont réussi leur arrivée en Normandie.

Un potentiel offensif...

Sept buteurs ont déjà trouvé le chemin des filets côté caennais, on est loin de la dépendance au duo Rodelin-Santini de la saison passée. Et cela paye en terme de buts inscrits (10 contre 7 la saison passée) . Seul Malik Tchokounté n'a pas encore scoré chez les joueurs offensifs mais lui n'a pas tenté le moindre penalty.

...mais quelques largesses défensives

Avec treize buts encaissés, le SM Caen a concédé le double de but que la saison passée à pareil époque (6) mais en ayant affronté deux cadors de la Ligue 1 (PSG et l'OM).

Le SM Caen a dû composer avec les suspensions et blessures des uns et des autres (La paire Djiku-Baysse n'a joué que 5 des 9 matchs ensemble et cumule six jaunes et deux rouges) et Fabien Mercadal attend un peu plus de rendement de ses latéraux notamment à gauche.

Un mois de décembre XXL qui peut être déterminant....

Le SM Caen va jouer autant de matchs de championnat en décembre qu'octobre et novembre réunis. Quatre des cinq adversaires sont des candidats au maintien (Angers, Nîmes, Strasbourg et Reims). Pas la peine de faire un dessin, les points distribués en cette fin de phase peuvent esquisser à quoi ressemblera la fin de la saison du club de football normand.

.... Mais le président du SM Caen se dit confiant

Intronisé juste avant le dernier match de la saison passée, Gilles Sergent peut se montrer plus rassuré et plus serein après ce premier quart de championnat.

"Je suis totalement confiant, affirmait le président du SM Caen à la sortie du match contre l'OM. On sera à plus de 40 points à la 38e journée. Je suis convaincu que la qualité du travail fait à la fois sur le plan technique, tactique, physique va payer."